Kuusamo : trois Français dans le top 10

1010496 74901061Drôle d’ouverture de coupe du monde remportée l’année dernière par Jason Lamy Chappuis : le Jurassien a été sauvé par l’annulation du saut ce samedi matin, en raison d’une météo excécrable. 50 à 60 km/h : c’était la vitesse des rafales au dessus du tremplin. 

La FIS a instauré une nouvelle règle qui a donc rebattu les cartes. Le saut de réserve a été pris en compte. Une bonne opération pour le champion de Bois d’Amont : il est passé de la 16e à la 8e place. François Braud a également repris du terrain. Par contre, Sébastien Lacroix, meilleur Français vendredi, a perdu du terrain en Finlande. Il a payé sa 20e place au saut de réserve. Une position  qu’il aurait certainement améliorée compte tenu de sa 9e place encourageante. Aujourd’hui, il est parti avec 3,01 mn dans sa besace.

Au final, Jason Lamy Chappuis finit 9e (retour dans le top 10 où il a posé ses valises), derrière François Braud et devant le Vosgien Maxime Laheurte. Sébastien Lacroix se contente d’une (injuste) 16e place. « On va donc dire que c’est un week-end à oublier. Ça se joue sur deux sauts moyens et je le paye cash. Mais bon, la saison sera longue et pratiquement tous les favoris pour le globe ont failli. Je ne suis pas inquiet », a commenté Lamy Chappuis sur L’Equipe.fr.

Les Bleus, s’ils ont été hésitants au saut, ont montré que leur entraînement axé sur la course, avec un travail musculaire, a porté ses fruits.

A mi-course, les Français pouvaient d’ailleurs prétendre occuper une place du podium (notamment Maxime Laheurte) qui a été ravi par Tino Edelmann, Janne Ryynaenen et Akito Watabe. L’Italien Alessandro Pittin a réussi une belle course.

Dans le team France, notons un dernier résultat : Wilfried Cailleau est 39e.

Au terme de deux concours, Sébastien Lacroix fait jeu égal avec Jason Lamy Chappuis à la 11e place (44 points), Maxime Laheurte est 14e et Frabçois Braud 15e. Le 1er est l’Allemand Tino Edelmann avec 160 points.