L’interview rétrospective 2012… de Renaud Jay

Le sprinter Renaud Jay a vécu, en décembre, une tournée canadienne plus qu’honorable, puisqu’il a obtenu son premier point en coupe du monde. Il sera présent aujourd’hui à Chamonix pour le Nordic Challenge. Avant cela, il répond au questionnaire de Nordic Magazine : 2012 en 12 questions.

28758_10200262183816673_2129029789_n.jpg

Photo : Facebook (Merci à Alice Hudry)

 

Votre meilleur souvenir de l’année 2012 ?

Mon premier point en coupe du Monde à Canmore.

Et le pire ?

La montée du Galibier en ski-roues au championnat de  France de ski-roues.

La course que vous aimeriez pouvoir revivre pour en changer le scénario ?

La qualif de la coupe du monde de Québec où je passe à 3 centièmes de la qualif qui m’aurait permis de courir en quart de finale dans une ambiance de fou au cœur de Québec.

Le sportif que vous avez admiré cette année (dans le nordique) ?

Emil Jonsson, impressionnant en sprint cette année et Maurice qui nous a fait rêver à Canmore.

Le sportif que vous avez admiré cette année (dans les autres sports) ?
Teddy Riner le monstre.


La personnalité que vous aimeriez rencontrer en 2013 ?

Aucune idée.

Quel sport aimeriez-vous découvrir en 2013 ?

La planche à voile, pourquoi pas

Une destination que vous aimeriez découvrir ?

Sotchi.

Si vous deviez vous offrir un cadeau pour 2013, ce serait quoi ?

Le titre de champion de France de sprint.

Une chanson qui aura marqué 2012 et que vous avez beaucoup écoutée dans votre Ipod ?
One day d’Asaf Avidan & The Mojos.


Et un film à conseiller ?
L’âge de glace 4.


Un dernier vœu pour 2013 ?
Que le nordique français brille.

 

A lire aussi :

> François Bailly-Maitre
> Alexis Vuillermoz
> Thomas Dietsch
> Robin Duvillard 
> Simon Fourcade 
> Marion Colin 
> Xavier Thevenard 
> Romain Claudon 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade