La Féclaz – Un titre et des émotions pour Cyril Gaillard

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

C’était le dernier sprint de sa carrière mais il restera sans doute l’un des plus forts en émotions. Le futur retraité Cyril Gaillard s’est imposé à l’issue du sprint libre des championnats de France disputés ce week-end à La Féclaz. Valentin Chauvin a été impressionnant chez les U20 tout comme Martin Collet chez les jeunes…

 

Il a passé la ligne d’arrivée avec un grand sourire, un geste rageur… et les larmes aux yeux ! Cyril Gaillard est devenu pour la première fois champion de France de sprint libre ce matin sur l’épreuve disputée à La Féclaz. L’histoire retiendra que ce titre vient saluer sa dernière course en tant que sportif de haut-niveau, le jeune homme de Méaudre ayant annoncé l’arrêt de sa carrière la semaine dernière. “Je voulais tellement faire quelque chose de bien aujourd’hui, je n’en reviens pas, je ne réalise pas encore”, s’étonnait-il dans l’aire d’arrivée, arrosé de champagne par ses copains de team Poney, sobriquet alloué aux sprinteurs français.

Renaud Jay félicite son copain Cyril Gaillard.

Renaud Jay félicite son copain Cyril Gaillard.

Cette couronne ne doit rien au hasard. Gaillard était, y compris de l’avis de ses adversaires directs, le plus fort aujourd’hui. Renaud Jay, deuxième sans avoir franchement pu jouer l’or, était davantage ravi pour son grand copain que pour lui-même. “Il le mérite tellement ce titre. C’est vraiment un bon gars et je suis très ému par sa victoire”. Derrière les deux amis, la surprise est venue d’un excellent Mathias Dheyriat, surprenant 3e et comblé de partager le podium avec deux références nationales…

L’homme le plus classe du Monde ! Gailloche termine sa carrière de sprinteur avec un titre de champion de France ! Un…

Posted by Baptiste Gros on vendredi 27 mars 2015

Car ce matin, la piste cassante et très brassante, digne d’un mois de mars en somme, en a piégé plus d’un. Clément Parisse, tenant du titre, est passé à la trappe. Baptiste Gros, pas franchement avantagé sur ce type de neige et en proie à un mal de dos, également. Impressionnant pendant la qualification et les premières confrontations directes, Richard Jouve a connu une finale délicate… Maurice Manificat, malade cette semaine, a démontré qu’il était de retour en forme (4e). Il sera un des grands favoris du skiathlon ce samedi. Bastien Buttin complète ce beau top 6.

 

Chauvin et Collet intouchables

Dans la catégorie U20, la bataille fut également très disputée dans une superbe ambiance assurée notamment par le déjanté team Valoche ! Dominateur de la qualification et de chacune de ses apparitions, Valentin Chauvin était clairement intouchable.

Valentin Chauvin, solide du début à la fin de ce sprint.

Valentin Chauvin, solide du début à la fin de ce sprint.

Le Jurassien a assommé la finale de son panache et avant même la dernière ligne droite, avait mis la main sur les lauriers du jour… Victor Roguet et Jean Tiberghien, bien revenu dans cette finale, complètent le podium devant Théo Dewazière battu d’un rien.

Martin Collet dominateur en U18.

Martin Collet dominateur en U18.

Enfin, chez les jeunes U18, là aussi, un fondeur a dominé la matinée de sprint. Martin Collet, se jouant des parties de pistes très brassantes, et de ses adversaires est allé cueillir un titre hexagonal logique et indiscutable. Matis Bouscarra-Gaubert prend l’argent et le bronze revient à Robin Leterrier.

 

Voir les résultats complets

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.