La FFS en congrès en Alsace

1010496 74901061Élu il y a un an, Michel Vion a pésenté son premier rapport moral de président de la Fédération française de ski, hier, à Colmar, à l’occasion du congrès annuel.

Le Jurassien Jean-Marc Dole et le Thannois Mathieu Kléthi, respectivement secrétaire et trésorier de la FFS, étaient à ses cotés.

Michel Vion a d’abord dit sa satisfaction de l’hiver dernier, évoquant les 84 podiums en coupe du Monde, les 13 médailles dont quatre en or aux championnats du Monde, toutes disciplines confondues. « La saison a consolidé la France parmi les grandes nations en ski de vitesse », a-t-il déclaré.
Sur le plan financier, les comptes offrent un excédent de 68 163 € alors que le précédent exercice accusait un déficit de 457 215 €. L’effectif est resté stable avec 48 039 compétiteurs et dirigeants, 90 406 pratiquants et 5 034 pass-découverte, licenciés au sein de 1 091 clubs actifs. Or, la neige n’a pas été généreuse. Les comités régionaux vont percevoir une dotation globale de 236 000 €, pour l’encadrement sportif, dont celui du massif jurassien.

A l’unanimité, il a été décidé de rémunérer le président de la FFS investi à temps plein dans sa mission (5 000 € nets mensuels).

Il a enfin été question du globe et de la médaille d’or aux Mondiaux pour le combiné Jason Lamy-Chappuis.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade