La FFS ne fera pas le Centre national de ski de haut niveau à Bourg-Saint-Maurice

Dans un communiqué, la Fédération française de ski vient d’annoncer qu’elle abandonne l’installation du Centre national de ski de haut niveau à Bourg-Saint-Maurice (Savoie).

Rappel des faits : elle avait lancé début 2007 un projet de création d’un Centre national de ski de haut niveau. Le 24 juillet 2009, la FFS avait retenu la commune de Bourg-Saint-Maurice au détriment de Chamonix et Alberville pour l’implantation de cette infrastructure.

« Depuis cette date, la Fédération a mis tout en œuvre pour que ce Centre national puisse effectivement exister », indique l’instance fédérative présidée par Michel Vion qui a donc jeté l’éponge hier soir.

Et de se justifier : « Malgré leur implication, les acteurs de ce projet (outre la Fédération, citons le conseil général de la Savoie, la commune de Bourg-Saint-Maurice, le conseil régional de Franche-Comté, ndlr.) ne sont pas à ce jour en mesure de réunir tous les éléments indispensables au bon fonctionnement de ce Centre, que la Fédération voulait novateur. Les contraintes auxquelles sa réalisation reste confrontée tant au niveau de l’investissement qu’en ce qui concerne les charges de fonctionnement, conduisent la Fédération à abandonner l’installation de ce Centre national à Bourg-Saint-Maurice. » Il devait être installé dans l’ancienne caserne du 7e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) et ouvrir, à l’origine, en 2013-2014. Elle devait proposer environ 140 places dédiées à l’élite des sports de glisse (sauf le ski nordique déjà à Prémanon) et « sa réserve » (les jeunes sportifs).

Ce projet sera réorienté, dans le même esprit novateur, en s’appuyant sur les actuelles structures scolaires du Pôle France et en collaboration étroite avec les entités impliquées dans ce dossier, annonce encore la FFS dans sa communication. A savoir le lycée Jean-Moulin d’Albertville mais également les établissements de Saint-Michel de Maurienne et le lycée agricole de la Motte-Servolex, a précisé Michel Vion dans le Dauphiné Libéré.