Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

La fin de la Trans’roller

Trans’Organisation vient d’annoncer sa décision de se retirer de l’organisation de la Trans’roller. Explications.

 

La Trans’roller, c’était cette course de roller et de ski-roues organisée chaque année en septembre par Trans’Organisation entre Pontarlier et Mouthe, dans le Haut-Doubs. Les 14 et 15 septembre dernier, elle servait d’ailleurs de cadre à la coupe du monde FIS de rollerski, en plus d’être une Coupe de France Marathon Roller. Décision vient pourtant d’être prise de l’arrêter. « Trans’Organisation a décidé de se retirer de l’organisation de la Trans’roller dès 2014 », annoncent Hervé Balland, son président, et William Trachsel, son coordinateur général. L’association constate une diminution de 50 % en cinq ans de ses participants.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Moins de concurrents et de spectateurs

Les incidences financières ne sont pas négligeables. Trans’Organisation parle aussi de « la frustration certaine des bénévoles qui voient de moins en moins de coureurs passer la ligne et si peu de spectateurs à l’arrivée ». C’est vrai qu’il y avait peu de monde sur les bords des routes et à Mouthe lors de la dernière édition qui, en outre, a été copieusement arrosée.

Il y a aussi « la complexité grandissante des démarches administratives pour l’obtention des autorisations et de la privatisation de la chaussée. »

Dès lors, il n’y aura pas de Trans’roller l’année prochaine et Romain Claudon, pour le rollerski, en restera le dernier vainqueur, tout comme Adrien Mougel sera le dernier gagnant de la montée du Larmont organisée le samedi après-midi à partir de 2008. En roller, c’est Nolan Beddiaf qui a remporté, pour la dernière fois, l’épreuve des 30 km roller sous des conditions météo délicates.

 

Des vainqueurs prestigieux

Trans’Organisation va maintenant se concentrer sur la Transjurassienne et la Transju’Trail, « deux événements en constante évolution » qui « accueillent chaque année plus de concurrents et de public. »

L'article continue sous la publicité
pub

C’est en 2001 que Trans’Organisation, qui avait été contrainte d’annuler la Transjurassienne, avait décidé de créer une nouvelle épreuve moins tributaire de la neige et de la météo. La Trans’roller voyait le jour en septembre sur un parcours reliant Lamoura à Bois d’Amont. Laurent Montfort, leader de l’équipe de France de rollerski, a eu l’honneur d’inscrire son nom sur la première ligne du palmarès.
La Trans’roller trouva son parcours traditionnel entre Pontarlier et Mouthe dès l’année suivante, avec une victoire allemande signée  Dirk Grimm. Il y eut ensuite Alexandre Rousselet, Sylvain Fanjas Claret, Nicolas Perrier, le Russe Igor Glushkov, Christophe Perrillat à deux reprises, Simone Paredi, Christophe Perrillat-Colomb, Baptiste Noël… pour ne citer que le rollerski.

 

 

La Trans’roller en vidéos

Edition 2013

L'article continue sous la publicité
pub

Edition 2012

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

Du Blinkfestivalen en Norvège au Martin Fourcade Nordic Festival, quels seront les événements de l'été ? Voici une première liste des temps forts.

Ski de fond

Oberstdorf 2021 : une histoire en cinq chapitres Les championnats du monde de ski nordique d’Oberstdorf se sont terminés le dimanche 7 mars 2021....

Ski de fond

Comment l'entraîneur distance de l'équipe de France de ski de fond a-t-il vécu le relais des Mondiaux d'Oberstdorf ? Quelle était sa stratégie ?

Ski de fond

Les conditions ont évoluées à Oberstdorf. La pluie de la nuit a fait bouger la piste et le temps est plus couvert en Bavière.

Ski nordique

Alors que les biathlètes seniors sont au repos après la fin des championnats du monde de Pokljuka, les nordiques débutent leur grand-messe planétaire à...

Ski de fond

SKI DE FOND - À 34 ans, Maurice Manificat va disputer ses septièmes championnats du monde, en quête d'une quatrième médaille, mais surtout de...

Ski de fond

Des températures élevées, une piste difficile : les épreuves de distance nécessiteront de la part des skieurs de l'engagement et de l'attention.

Biathlon

BIATHLON - Les 57es championnats du monde de biathlon se sont terminés ce dimanche à Pokljuka (Slovénie). Nordic Magazine dresse ses tops et ses...