La France truste les premières places des mondiaux de ski alpinisme

 

La France, au sommet, domine littéralement la discipline avec les deux premières places hommes et femmes ! Le point sur cette 4e journée des mondiaux de ski alpinisme qui se déroulent dans le Parc des Ecrins, à Pelvoux.

426167_10200425221690451_435199890_n.jpg
Le podium des hommes où le favori Kilian Jornet se contente du bronze.

Nous avons assisté à un incroyable doublé français aujourd’hui à Pelvoux dans le Pays des Ecrins. Deux médailles d’or et deux médailles d’argent pour l’équipe de France : William BON MARDION et Mathéo JACQUEMOUD chez les hommes, Laetitia ROUX et Axelle MOLLARET chez les femmes. L’espagnol Kilian JORNET, pourtant annoncé favori, devra se contenter de la troisième place.

Jusqu’à la dernière seconde la bataille a eu lieu dans cette course où rien n’était joué chez les hommes. Partie en trombe à 9h20 se matin sous un soleil plus que généreux, les favoris tels que Killian JORNET, William BON MARDION, Mathéo JACQUEMOUD ont avalé littéralement les 1645m de dénivelés annoncés. A la mi-course, Kilian JORNET menait la course avec seulement 35s d’avance sur Mathéo et 50s sur William. Ancien skieur alpin, William BON MARDION fait la différence à la descente et revient rapidement sur la tête de course en finissant avec 30secondes d’avance sur Mathéo et Kilian.

William BON MARDION s’adjuge donc la victoire en 1h22’36s, juste derrière, la bataille entre Killian JORNET et Mathéo JACQUEMOUD a eu lieu jusque dans la raquette d’arrivée. Killian est en tête à seulement 300m de l’arrivée, Mathéo JACQUEMOUD littéralement dans ses skis. Le jeune espoir français de la discipline ne lâche rien, et se bat jusqu’à la ligne d’arrivée. Il arrache une fantastique victoire sur l’homme que tout le monde annonçait comme imbattable, Killian JORNET BURGADA (1h23’07” + 1min de pénalité à l’arrivée), et s’adjuge en même temps le titre de Champion du Monde Espoir de la discipline. L’aire d’arrivée pleine d’émotions et de joie, les 3 protagonistes qui se connaissent très bien se félicitent alors que les 4e et 5e place de ces Championnats du Monde reviennent aux italiens, Damiano LENZI (1h25’02”) et Robert ANTONIOLI (1h25’20”).

45790_10200425221170438_2082361613_n.jpg
Laëtitia Roux s’empare de la première place.

Du côté des femmes, Laetitia ROUX et Miriea MIRO VALERA (ESP) font le début de course en tête. Mais rapidement après les premiers passages techniques, l’équipière espagnole de Laetitia lors des grandes courses en montagne, la laisse filer. Au sommet Laetitia ROUX compte 5 minutes d’avance sur ses poursuivantes, Gloriana PELLISSIER (IT) à la deuxième place et Mireia MIRO VALERA dans ses talons. Axelle MOLLARET, la jeune espoir française avec qui Laetitia a décroché l’or dimanche lors de l’épreuve par équipe, pointe à la 4e place à 8 minutes de Laetitia. Elle fera un retour de course époustouflant en remontant successivement Miriea MIRO VALERA, Championne du Monde en titre et l’italienne Gloriana PELLISSIER qu’elle doublera dans la dernière partie du parcours, la devançant de seulement 2 secondes à l’arrivée. Elle signe donc sa première médaille en catégorie Espoir ainsi que le titre de Championne du Monde Espoir de la course individuelle.

485332_10200425220530422_2034568003_n.jpg

154823_10200425219970408_1605418607_n-copie-1.jpg

163382_10200425219610399_514326159_n.jpg
Des épreuves toujours très spectaculaires

Cette journée restera dans les annales de la discipline pour la France, confortant la très grande forme annoncée des français. Au classement par nation, la France se classe derrière l’Italie, mais il reste encore 2 jours d’épreuves qui peuvent lui permettre de repasser devant

 

A LIRE1 sur 1OU ENCORE

Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade