La GTJ à cheval inaugurée aujourd’hui à Crosey-le-Petit

A midi, la GTJ à cheval sera officiellement inaugurée. Une manifestation qui s’inscrit dans le cadre du rassemblement régional de tourisme équestre.

 

 

Le rassemblement régional de tourisme équestre est évènement organisé tous les ans pas le Comité régional de tourisme équestre (CRTE). Rendez-vous incontournable des cavaliers randonneurs de la région, il leur permet de se retrouver, d’échanger et de s’informer lors d’un week-end festif. Le CRTE à fait le choix d’organiser ce rassemblement chaque année dans un département différent. En 2013, le Doubs est à l’honneur.

Cette année, il  revêt un caractère tout particulier puisqu’il est support de l’inauguration de la Grande Traversé du Jura (GTJ) à cheval. Cet itinéraire nouvellement créé par l’association GTJ avec le soutien du Commissariat de Massif, de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et du CRTE, traverse le massif du Jura au départ de Crosey-le-petit.

 

GTJ 0145-3

La pluie était déjà au rendez-vous lors du lancement du parcours,
au pied du Crêt de Chalam. C’était le 22 septembre dernier.


Un parcours d’environ 500 km

C’est donc au Relais équestre de la Montnoirotte, justement à Crosey-le-Petit que la GTJ à cheval verra officiellement le jour. Le village du Doubs est le point de départ ou d’arrivée, en tout cas le point le plus au nord de l’itinéraire retenu qui propose une traversée du massif du Jura d’environ 500 kilomètres (122 communes) à parcourir, avec Arbignieu dans l’Ain pour autre extrémité.

Sa vocation est de valoriser la grande diversité des milieux, des cultures et des paysages jurassiens mais également de renforcer les dynamiques collectives en mobilisant différents acteurs locaux autour d’un projet structurant à l’échelle du massif.

Les principaux enjeux inhérents à la mise en place de cette GTJ équestre étant de renforcer l’attractivité touristique du territoire, diversifier et qualifier l’offre touristique, impulser une nouvelle dynamique au sein de la filière cheval, et favoriser le développement économique de l’espace rural en contribuant à pérenniser ses emplois.

 

Un topoguide en juin

 

Capture-d-ecran-2013-05-19-a-07.09.45.png

 

Son principe est identique à celui des 5 itinéraires GTJ existants à ceci près que le tracé dévie de la «dorsale » traditionnelle sur les hauteurs du massif (ligne de crêtes) pour descendre dans le vignoble jurassien afin d’offrir aux cavaliers qui l’emprunteront une plus grande diversité de paysages.

Tout au long de l’itinéraire, les cavaliers identifieront l’itinéraire grâce au pictogramme de la GTJ Equestre qui est mis en place aux intersections avec les autres itinéraires de randonnée. Un topoguide qui décrira la vingtaine d’étapes nécessaire à la réalisation des 500 km d’itinéraire de la GTJ à cheval, sortira mi-juin 2013. Chaque étape sera décrite par un pas à pas et accompagné d’une cartographie IGN au 1/50 000, le topoguide consacrera également de nombreuses pages à la découverte du massif jurassien et des spécificités des territoires traversés. Ce dernier sera publié aux éditions Chamina spécialisées dans l’édition de guides touristiques dédiés aux diverses pratiques de randonnées (à pied, à vélo, à cheval…) et déjà éditeur du carto-guide de la GTJ à VTT.

 

 

Le programme

 

10h à 12h : Promenade-découverte de la GTJ à cheval

12h : Inauguration officielle de la Grande Traversée du Jura (GTJ) à cheval

14h30à 17h : Grand spectacle équestre

-Poste hongroise à 4 chevaux

-Numéros humoristiques

-Chevaux en liberté

-Carrousel «Voyage en Irlande»

-Démonstration d’attelages de loisirs

-Voltige cosaque

-Monte en amazone

Tout l’après-midi : Animations pour les cavaliers et le grand public

-Séances de shiatsu

-Découverte et initiation à l’attelage

-Baptêmes poneys, avec l’association des cavaliers de la Montnoirotte. 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade