#La Maille 13 combat la trêve de Noël

RUBRIQUES – Chaque jeudi, Clément Mailler pose les skis pour prendre la plume et nous livrer ses chroniques ciselées.

 

Ne faites pas comme si vous ne le savez pas, car c’est incontournable même si on ne vous l’impose pas. Vous ne passerez pas à côté de la trêve de Noël, qui ne vous offrira pas meilleur cadeau que des rediffusions. Grands fans de sports d’hiver que vous êtes, vous serez déçus de ne pas voir vos sportifs préférés pendant plusieurs semaines. Pour vous, j’ai décidé de prendre de l’avant sur le calendrier, et d’aller négocier le report de Noël cette année.

Je commence ma quête, ou plutôt ma quequette, car c’est une petite ; en me rendant à Rome dans l’espoir de rencontrer les instances religieuses. Je demande un entretien avec un responsable. À peine arrivé que déjà je suis reçu par l’Abbé Tise. Le vieil homme, qui apparemment aime le blanc, est en train de finir son T, moi qui croyais qu’il n’en était qu’assez d’être abbé.

Lui expliquant la raison de mon apparition, l’abbé se vénère.

« Vous êtes un-culte si vous ne savez pas que l’on fête la nativité de Jésus, et que c’est sacré » me dit l’abbé-tise, qui pourtant paraît encore sobre.

Je lui ré-toque que depuis le temps que l’on joue la même histoire, on est au moins au Jésus-huit, et qu’il serait temps de changer. L’abbé soury, mais pas de jouvence, car il n’a plus toute sa jeunesse et vit-alité. Avant que l’abbé-cane, il tenta de redémarrer son histoire de Jésus, mais abandonna quand il s’aperçut que je Bouddha et n’avais pas Dieu que pour lui.
C’est sans doute à cause d’illettrés comme moi que les abbés-cédèrent.

Un peu déçu de ne pas avoir trouvé la bonne personne, et n’ayant pas trouvé de solution, je continue mon chemin dans les rues de Rome. En Clerc-gé compris que l’abbaye ne fait pas le moine, et qu’il me faudrait mieux trouver Jésus lui même. Je m’attends à un exorcisme difficile, car l’homme est apparemment difficile à cerner. Selon plusieurs sources, Jésus a traversé la ville sur un passage clouté, après avoir été aperçu à un cours de Pilate. Personne ne sait à présent où il Crèche, et en essayant de le suivre, même les saints-suèrent.

En vain, j’interpelle un Père hâtif, qui se chauve, pour lui demander mon chemin. Un peu pris de court, j’en perds mon latin, et je vois bien que je ne me fais pas comprendre dans ma langue. Avant que je ne puisse faire appel à un inter-prêtre, le père hoche de la tête et s’en va tiquant.

Je suis maintenant complètement perdu. Il me faut demander à un nouveau Saint, si je n’ai pas l’aide d’un plan mammaire.

Au moment où je décide d’abandonner, j’aperçois enfin le pape François, pas Claude François, devant un enclos-clôt, car je vois encore cet-âne-est là sur Cène.

J’essaye d’entrer dans la cathédrale où je le vois en train de Papauté. Mais je suis vite mis à pieds-des-stalles de la cathédrale.

Malheureusement pour vous chers fans de sport, et malgré ma bonne Foi, je n’aurai pas changé le calendrier cette année.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.