La neige perturbe le programme des skieurs français

Capture-d-ecran-2012-11-04-a-09.47.50.png

Les biathlètes filles ont changé de destination pour leur prochain stage. « Initialement ce rassemblement  était prévu au pôle France de Prémanon sur une piste enneigée grâce au tas de neige stocké de l’hiver dernier, mais étant donné que les conditions sont très bonnes ici, on va éviter la route et rester à domicile. Anaïs, Polo et Brice nous rejoindrons à Villard lundi matin », annonce Marie-Laure Brunet. Depuis une semaine, la biathlète profite de la neige tombée du ciel à Autrans où 40 km de pistes sont accessibles. La jeune femme a le grand sourire : « Lundi j’ai chaussé les skis de rando à Méaudre et dès le jour suivant nous avons pu skier en skate à Autrans sur le plateau de Gève car une partie des pistes était damée. (…) Pouvoir skier fin octobre, dans de telles conditions, ça aide à bien terminer la phase de préparation juste avant de rejoindre la Scandinavie. » Tous les jours, elle a renouvelé l’expérience. Une joie qu’elle n’a pas vécu seule : « Ces derniers jours c’était la plaque tournante du ski de fond et j’ai croisé beaucoup de monde là haut, des skieurs de haut niveau (le Team Grenoble Isère Nordique, l’équipe de France féminine de fond, d’autres athlètes des équipes de France…), des passionnés et des novices ! »

Dauphinordique.com a publié hier de belles photos où l’on peut en effet voir l’équipe de France féminine de fond conduite par Anaël Huard : Anouk Faivre Picon, Aurore Jean, Coraline Hugue, Marion Buillet et Célia Aymonier.

Les athlètes dames des groupes coupe du monde de ski de fond ont en effet changé de destination : « Deux jours de ski avec au programme un chrono en classique vendredi sur le plateau de Géve », décrit Marion Buillet des Saisies : « Mes sensations sont pour le moment bonnes sur les skis et puis de pouvoir ressentir cette sensation de glisse sur la neige c’est vraiment le top du top. »

Capture-d-ecran-2012-11-04-a-09.49.12.png A Prémanon, depuis une semaine, la piste aménagée connaît malgré tout un grand succès. Elle ne désemplit pas. Fondeurs, biathlètes (regarder la vidéo de Nordic Magazine ou d’Antonin Guigonnat), combinés et sauteurs se pressent sur le stade des Tuffes. Qu’ils viennent de France ou de Suisse.  A titre d’exemple, les biathlètes du groupe coupe d’Europe avec pour guest-star Vincent Jay y a effectué un stage.

C’est donc une vraie réussite. « Les conditions sont vraiment top et un énorme travail a été fait par l’équipe de Prémanon afin que les athlètes puissent skier si tôt. Avec Aurore nous les en remercions car ils ont vécu 4 jours monstrueux pour que la piste soit prête », se félicite Frédéric Jean.

En janvier et février dernier, environ 6
000 mètres cube de neige artificielle et naturelle ont été rassemblés et recouverte de 50 centimètres de copeaux de bois et d’écorce, pour la protéger de la chaleur pendant l’été. Le centre national de ski nordique de moyenne montagne (CNSNMM) de Prémanon avait tenté une première fois l’expérience en 2009 avant les Jeux olympiques d’hiver de Vancouver.

Photos : Marion Buillet et Antonin Guigonnat


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade