Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

La nouvelle vie de Louis Deschamps

Après l’hiver, le fondeur savoyard Louis Deschamps a décidé de mettre fin à sa carrière de sportif de haut niveau. Il ne quitte pas pour autant le milieu du ski. Entretien.

 

Pourquoi avez-vous décidé de ranger vos skis ?
Cela faisait deux saisons que mes résultats étaient en deçà de mes espérances. De ce fait je nʼai pas pu aller à Sochi, ce qui était mon objectif principal ces dernières années. A 26 ans il est temps de rentrer dans une vie professionnelle.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Louis Deschamps

 

Quel meilleur souvenir gardez-vous de votre carrière ?
Jʼai deux très bons souvenirs de ma carrière : ma sélection à la coupe du monde de Davos en 2012 ( je me sélectionne sur le premier week-end de le saison alors que je mʼy attendais pas du tout). Et les deux relais savoyards au championnat de France aux Saisies en 2009 (1er et 3e place). On ne partait pas favori. Et mettre deux relais savoyards sur le podium fut tout simplement un exploit pour le comité.

Et le pire ?
Le pire sera ma saison 2012-2013. Ce fut une saison blanche à un moment charnière de ma carrière. Cʼest terrible de se retrouver dans cette situation où lʼon est totalement impuissant. Je nʼavais plus quʼà attendre le retour de la forme.

 

Un team, ça fonctionne finalement comme une petite entreprise.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Vous étiez un des piliers du team Savoie Elite Nordic. Qu’est-ce que celui-ci vous a apporté ? Qu’aimiez-vous y trouver ?
Oui cʼest vrai que je fais partie des athlètes qui ont créé le team SEN en 2009. Le Team Savoie Elite Nordic mʼa apporté beaucoup. Déjà il mʼa permis de continuer le ski en senior alors que je nʼétais pas dans un groupe fédéral. Et puis faire partie dʼun groupe comme celui-là, cʼest une vraie aventure humaine. On passe quasiment 100 jours de lʼannée ensemble, tout le monde a un rôle très important pour développer, améliorer la structure afin dʼavoir le meilleur cadre de travail possible avec un petit budget. Ça fonctionne finalement comme une petite entreprise. Et tout cela donne une ambiance très amicale, avec un vrai esprit dʼéquipe, et des moments géniaux. Et cʼest pour tout cela que jʼadorais faire partie de cette équipe.
Le SEN, aujourdʼhui, a trouvé sont rythme de croisière. Il a une place importante auprès du comité de Savoie.

 

Louis Deschamps et Alexis Bœuf.

Louis Deschamps et Alexis Bœuf.

 

Quand on pratique le ski à votre niveau, qu’est-ce qui est le plus difficile à concilier ?
Je nʼai jamais eu trop de problèmes pour concilier ma vie de skieur avec ma vie dʼétudiant et ma vie personnelle, car le ski de fond a toujours été ma priorité. Cʼest un choix que jʼai toujours assumé. Et puis grâce aux filières ski-études jʼai réussi mon parcours scolaire. Paradoxalement le ski mʼa permis dʼaccéder à un niveau dʼétudes peut être-plus élevé que celui que jʼaurais eu sans le ski.
En tout cas je nʼai aucun regret sur ces choix. Les bons moments partagés dans le sport compensent largement les sacrifices personnels.

 

Un regret au moment de ranger vos skis ?
Non pas de gros regret. Il y a des petits regrets sur des courses clés que jʼai loupées. Mais je garde surtout plein de belles émotions sur ma vie de coureur de fond qui a débutée a lʼâge de 4 ans.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Avant, l’été, c’était ski-roues, vélo, course à pied, musculation. Cette année, quel est le programme ?
En effet mon programme a pas mal changé puisque je travaille maintenant comme coach adjoint au comité de Savoie sur le groupe fond de juin à octobre puis comme technicien sur le groupe coupe du monde biathlon lʼhiver.
Entre les stages du comité cet été, je vais pouvoir voyager avec mes amis et profiter de la vie. Je continue à faire beaucoup de sport quotidiennement (course a pied, vélo, natation, foot, planche à voile…).
Le sport restera de toute façon toujours au centre de ma vie.

Louis Deschamps

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Ski nordique

A peine « retraité », le Suédois Anton Karlsson a été recruté par l'organisation de la Visma Ski Classics.

Ski de fond

Calendrier de la Visma Ski Classics modifié, mesures sanitaires, froid polaire... Le Bornandin Théo Deswazière raconte son hiver.

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouvé...

Ski de fond

14:02. Et de deux pour Iris Pessey ! Lauréate de la Fossavatn Skate ce jeudi, la fondeuse haut-savoyarde, actuellement coach des biathlètes juniors britanniques,...

Ski de fond

Avec pas moins de cinq podiums à son actif, plusieurs équipes se verraient bien accueillir la fondeuse norvégienne.

Ski de fond

Quelques jours après avoir parcouru 610 kilomètres en 31 heures, le fondeur norvégien Joar Thele se confie à Nordic Magazine sur un incroyable week-end.

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce samedi, l'hiver du Savoyard Renaud Jay est...