Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

La poursuite dames annulée après le troisième tir à cause du vent

La dernière épreuve du week-end d’Östersund, la poursuite dames a été annulée après trois tirs à cause de rafales de vent de plus en plus violentes ! Domracheva était en tête…

 

Le contexte

 

Après un joli sprint, Ann Kristin Flatland partira en tête de cette poursuite avec 16 sec d’avance sur la Russe Olga Zaitseva et 22 sec sur sa compatriote Tora Berger. En l’absence de Marie Dorin-Habert blessé à la cheville, les espoirs tricolores reposent sur la Pyrénéenne Marie-Laure Brunet 15e et la Jurassienne Anaïs Bescond, bonne 10e du sprint, sans oublier Sophie Boilley (24e). C’est aussi la première vraie confrontation de cette saison de coupe du monde qui commence tambour battant avec une énorme densité dans cette course de 12,5 km avec Domracheva 4e, Soukalova 6e, Ioureva 7e, Henkel 13e…

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

La course

 

Du vent, beaucoup de vent sur la piste et le pas de tir d’Östersund accueille les 60 biathlètes retenus pour cette poursuite. De quoi réserver sans doute bien des surprises au tir debout… et également des stratégies de course en groupe qui pourraient bien désavantager les biathlètes solitaires.

A la sortie du premier tir coucher, Darya Domracheva ressort en tête avec le seul 5/5 du groupe de tête devant Flatland (1 faute), Ioureva et Zaitseva (1 faute) tandis qu’Anaïs Bescond remonte à la 6e place à 50 sec malgré une balle perdue. Maire-Laure Brunet visite trois fois l’anneau de pénalité.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Face aux rafales de vent, la leader semble lutter pour skier proprement… Une terrible bourrasque l’accueille pour son deuxième coucher. Le temps est suspendu. Trois athlètes sont installées mais rien ne se passe. Les secondes s’écoulent avant le premier tir et Flatland reprend la première place avec un sans-faute venu d’ailleurs ! Juste devant Zaitseva, tout aussi précise, et Domracheva auteur d’une faute.

Les écarts sont déjà importants avec Ioureva 4e à 45 sec, Vitkova 5e à déjà 1″34 min et Anaïs Bescond 8e à 2″02 min, 22 sec devant sa collègue Marie-Laure Brunet. On se dit alors que l’écrémage va continuer et s’amplifier avec le premier tir debout qui se profile dans des conditions toujours aussi « hasardeuses »…

 

Sur la piste, Domracheva refait une partie de son retard juste avant le troisième passage face aux cibles : le premier debout. Trois tours de pénalité pour Flatland, deux pour Domracheva, trois pour Zaitseva alors que le vent redouble face à Ioureva qui est littéralement secouée par le vent !

Là encore, les biathlètes prennent beaucoup pour tenter de se stabiliser en vain : Bescond écope de quatre tours de pénalité !

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Domracheva compte maintenant 1″49 d’avance sur la 4e Tora Berger et la surprenante Italienne Wierer (13/15) revenue des profondeurs du classement.

 

C’est alors qu’intervient un nouveau coup de théâtre : « Face aux conditions de vent, notamment pour le tir debout, c’est de plus en plus dur pour les biathlètes de tirer donc nous avons décider d’annuler la course », annonce le juge de l’épreuve.

 

L’enseignement du jour

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Même si la course n’est pas allée à son terme, Darya Domracheva a été impressionnante face à ces conditions terriblement compliquées, en ski comme face aux cibles ! Reste à savoir si la course des hommes prévue à 13h30 sera ou pas maintenue. Gabriela Soukalova (notre photo) conserve donc son maillot jaune. Prochain rendez-vous à Hochfilzen.

 

Photo Agence Zoom –

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a indiqué mettre fin à sa carrière après les JO de Milan/Cortina. Sauf si Oslo accueille les Mondiaux en 2027. Mais...

Biathlon

La poursuite de biathlon est une course dont le classement est fortement influencé par celui du sprint. Rémi Servien, chercheur français, a trouvé un...

Biathlon

Ce lundi marque le début du deuxième stage estival de l'équipe de France de biathlon. Cela se passe à Prémanon (Jura), pour une semaine.

Rollerski

Irrésistible dans l'emballage final, le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo gagne la Kanalrennet à Lunde (Norvège).

Rollerski

C'est la Norvégienne Lotta Udnes Weng qui a remporté, ce dimanche, la Kanalrennet, à Lunde (Norvège).

Ski nordique

6:44. Samedi, lors de sa 118e assemblée des délégués réunie à La Roche (Suisse), dans le canton de Fribourg, Swiss-Ski a nommé sept nouveaux...

Biathlon

Cette semaine, le Vosgien Emilien Claude, 23 ans, s'est entraîné à Seefeld, en Autriche, chez sa petite-amie Anna Gandler. Il raconte à Nordic Magazine.

Biathlon

Journée parfaite pour Fabien Claude, qui remporte la course d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn, en Belgique. Chez les juniors, les Bleus ont réalisé...