La Savoyarde : Jérémy Millereau vainqueur du 42 km classique

Benoit Chauvet et Claire Breton restent leaders du Marathon Ski Tour, mais les poursuivants se rapprochent dangereusement

Aujourd’hui le plateau de Savoie Grand Revard accueillait  la 6e étape du Marathon Ski Tour. Près de 300 coureurs ont concouru  sur les différentes distances en style classique. Pour la première fois, c’est une épreuve de 42 km  en style classique qui comptait pour le classement général. Beaucoup de participants du Marathon Ski Tour réclamaient, en effet, que le style classique puisse faire partie de ce challenge national. Les co-organisateurs ont entendu cette requête émanant surtout des coureurs Masters.

 

De leur côté, les organisateurs de la Savoyarde étaient à la recherche d’une nouvelle formule pour dynamiser leur épreuve. Ainsi la Savoyarde Classique 42 km est née. Les concurrents n’ont pas été déçus. Un parcours, en partie inédit, a permis d’explorer de nouvelles ressources du plateau des Bauges. Certains l’ont trouvé trop difficile et pas assez bien préparé. Les 15 cm de neige fraîche tombés dans la nuit et cette neige toujours venant du ciel au moment du départ, n’ont pas permis un damage parfait mais en y réfléchissant, ne faut-il pas accepter les lois de la nature et chercher à s’adapter quel que soit le terrain ? Des qualités indispensables pour développer le toucher de neige si important pour réussir à quel que niveau que ce soit.

La  neige tombante à zéro degré a renforcé les difficultés. A quelques minutes du départ on pouvait entendre pester bon nombre de coureurs : « Ce n’est pas possible, je botte ! » ou bien «  Je ne retiens rien et je ne glisse pas, à croire que j’ai farté à l’envers ! ».

Des plus expérimentés le verdict est tombé : « Aujourd’hui, on part à la gratte ». Comprenez qu’au lieu d’appliquer un fart d’une hypothétique efficacité, les techniciens ont simplement passé la chambre à farter au papier de verre. Ainsi des poils de la semelle se forment et agissent un peu comme une peau de phoque. D’autres préfèrent sortir les skis micro pores et pourquoi pas les skis à écailles.

 

Quatre en tête

Chez les hommes, très vite un groupe de 8 coureurs se détachait emmené par Mathias Dheyriat. Entre le 15 et le 25e km ils restent ensemble, personne ne veut vraiment mener un train d’enfer (le parcours et la neige sont déjà suffisamment difficiles à gérer). Pourtant à 10 km de l’arrivée, ils ne sont plus que quatre en tête. C’est finalement Jérémy Millereau qui s’impose devant Mathias Dheyriat. Guillaume Berhault, troisième, renforce sa place de second au classement provisoire du Marathon Ski Tour avec 6800 points. Benoît Chauvet avec ses 6925 points conserve la première place.

Elisabeth Coupat, vainqueur chez les dames

Elisabeth Coupat, vainqueur chez les dames

Chez les dames, Elisabeth Coupat et Claire Breton sont restées ensemble pendant toute la course. Dans les derniers kilomètres, la première a pris l’avantage. La seconde doit se contenter de la deuxième place et c’est Iris Peissey qui complète le podium. Claire Breton reste leader du Marathon Ski Tour avec 7036 points (elle bénéficie d’un bonus de 100 pour avoir participé à 5 étapes du MS Tour) mais Elisabeth Coupat n’est pas loin avec 6860 points

 

Prochaine étape du Marathon Ski Tour : le 23 février avec le Marathon de la Clarée

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.