La suspension à vie de 28 sportifs russes a été annulée

DOPAGE – Le Tribunal arbitral du sport a annulé ce jeudi la suspension de 28 sportifs russes sur 43.

 

Alors même que le président Poutine a reconnu des cas de dopage en Russie, le Tribunal arbitral du sport vient de prendre une décision qui ne va pas manquer de susciter des commentaires.

Jeudi, le TAS a a annulé la suspension à vie de 28 des 43 sportifs russes présents aux JO de Sochi et sanctionnés par le CIO. Il a estimé que les preuves étaient « insuffisantes ». Les sportifs pour qui la sanction vient d’être levée (notamment Alexander Legkov), peuvent donc se rendre à Pyeongchang.

Le 22 janvier, le TAS avait entendu l’appel de 39 des 42 sportifs russes ayant concouru aux Jeux de Sochi en 2014 et suspendus à vie pour dopage. La décision de la commission disciplinaire du CIO avait été prise « malgré le manque de preuves à leur encontre et en violation de leurs droits fondamentaux », avaient défendu  les avocats des plaignants.

La Russie ne doit pas participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang qui vont débuter dans moins de 10 jours. Mercredi, le Kremlin avait indiqué vouloir organiser une compétition pour les sportifs russes non admis. Le CIO avait en effet écarté 111 athlètes sur une liste initiale de 500 du Comité national olympique russe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.