Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

La tradition des catherinettes perdure en équipe de France

Dans l’équipe de France féminine de biathlon, la tradition des catherinettes perdure. Chaque année, elle est de retour le jour de la fête de sainte Catherine d’Alexandrie, vierge et martyre, patronne des jeunes filles.

Marine Bolliet et Marie-Laure Brunet, née en 1988, n’y ont pas échappé. « Les filles de 25 ans encore célibataires se voient offrir un chapeau confectionné par leurs amies, raconte la biathlète originaire des Pyrénées sur son site Internet. Ce chapeau est le support idéal pour afficher tout et n’importe quoi selon le degré de créativité des copines !

Evidemment, « les filles nous ont offert notre magnifique chapeau avec lequel nous avons passé le restant de la journée. Au déjeuner, nous avons fait un effet terrible à nos amis américains avec qui nous logeons. Ils sont désormais habitués aux traditions françaises. »

 

L'article continue sous la publicité
pub

La bise d’Ole Einar

Surtout, les deux jeunes femmes ont dû vendre des cookies cuisinés par elles autour du stade de biathlon et récolter suffisamment d’argent pour payer un verre à l’équipe : « Heureusement que je suis passée par l’IUT d’Annecy… Les cours de technique de vente ne m’ont jamais été aussi utiles. Nous avons commencé fort avec des journalistes russes. Facile. Des cookies contre des photos. Affaires conclue 500 roubles… Dans le camion des Norvégiens, nos affaires ont marché : 10 euros le cookie. La vie est chère en Scandinavie. Et ainsi de suite pendant une heure. Au total, pas loin de 200 euros, des bonnets suédois, une bouteille de vodka, une de bière, du fart, la bise de Bertrand Regard de Salomon, ce qui est peut-être notre plus bel exploit car « Beber » ne fait jamais la bise aux filles, une chanson enregistrée en live des entraineurs des garçons, Steph et Sieg, 50 euros pour 4 cookies + la bise à la française d’Ole Einar en personne. »

Le récit complet de cette belle journée ici.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Il n'y a pas que Johannes Thingnes Boe qui a déménagé ces derniers temps. Sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland a passé la trêve printanière...

Biathlon

Lukas Hofer pour l'Italie, Julia Simon pour la France, Elvira Oeberg pour la Suède... Qui les biathlètes encouragent-ils à l'Euro 2021 ?

Biathlon

6:33. Organisé à la fin du mois de septembre l’année dernière, le City Biathlon Wiesbaden (Allemagne), événement urbain mettant aux prises les meilleurs biathlètes...

Biathlon

Le Cluse Vincent Vittoz, coach en chef des biathlètes masculins de l'équipe de France, donne un entretien à Nordic Magazine à la sortie du...

Biathlon

12:37. Stina Nilsson vient de recevoir le prix de rookie de l’année 2020/2021 du biathlon suédois. Rikard Grip, le secrétaire général de l’Association suédoise...

Ski nordique

L'Euro 2020 de football débute ce vendredi soir à Rome (Italie) avec la rencontre Turquie/Italie. L'occasion pour Nordic Magazine de sonder six nordiques sur...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe, vainqueur des trois derniers gros globes de cristal, va faire construire une chambre à hypoxie dans sa propre maison.

Biathlon

Une nouvelle fois, Amnesty International s'en prend à Ole Einar Bjoerndalen qui, pour elle, en entraînant les biathlètes chinois, joue un rôle politique.