Label : la Station des Rousses arbore cinq sapins

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,
 NORDIQUE – En France, après Autrans-Méaudre, la Station des Rousses est la deuxième destination à recevoir le label « 5 sapins » de la part de Nordic France.

 

Autrans-Méaudre n’est plus l’unique site nordique de France à être labellisé « cinq sapins ». La Station des Rousses a reçu, mercredi matin, au Fort des Rousses, le même blason des mains du président de Nordic France Thierry Gamot… par ailleurs maire délégué d’Autrans. Le président de la communauté de communes, Bernard Mamet, a dit sa satisfaction de voir le travail de ses équipes ainsi récompensé. Après le Flocon vert, label garantissant l’engagement durable des destinations touristiques de montagne, c’est la « recherche de l’excellence » qui est une nouvelle fois honorée. « Nous sommes une grande terre de nordique que ce label va conforter », a-t-il déclaré, non sans rappeler le poids économique de la filière. Quelques jours après l’organisation d’une coupe d’Europe (OPA) à Prémanon, il a également souligné le rôle sportif du territoire. La tenue en partie des Jeux olympiques de la jeunesse de 2020 au stade des Tuffes en est une autre illustration.

Le label est un « outil d’évaluation interne et de valorisation des destinations nordiques », a décrit Vincent Berlandis, directeur de Nordic France. Il repose sur quatre grandes familles de critères : les pistes de ski de fond, les services apportés à la clientèle, la prise en compte de l’environnement et du développement durable, ainsi que la diversité des activités qui va à en s’accroissant. La qualité globale est symbolisée par un petit sapin multicolore (le logo de Nordic France) qui s’échelonne de 1 à 5. Des niveaux d’excellence sont, eux, illustrés par des étoiles qui renvoient aux quatre engagements. A signaler que la labellisation est toujours le fruit d’une « démarche volontaire » de la part des sites.

 

On va le faire vivre pendant cinq ans.

 

Au terme d’une inspection menée par des experts originaires d’autres massifs que le Jura, la Station des Rousses — la première à bénéficier d’un label pour l’ensemble de ses portes — a donc reçu une moyenne supérieure à 18/20. « Nordic France n’est pas là pour juger, a tenu à préciser M. Gamot, mais pour donner des conseils. » Il a d’ailleurs encouragé les récipiendaires à mettre en place un comité de suivi pour prendre en compte les recommandations émises lors du contrôle. « Sans cesse, il faut rechercher des améliorations », a acquiescé Claire Cretin, présidente d’Espace nordique jurassien (ENJ). « On va le faire vivre pendant cinq ans », a assuré M. Mamet.

Le label Nordic France doit être un élément important dans la promotion des sites, a pour sa part conseillé Nicolas Gotorbe, chargé de mission à ENJ. D’autant que, de plus en plus, les pratiquants vont le prendre en compte au moment de choisir leur destination. Au mêmes titre que les avis des utilisateurs publiés sur les plateformes de l’Internet .

Au-delà des quatre villages concernés, c’est tout le Haut-Jura qui pourrait en tout cas bénéficier des retombées. Une « solidarité territoriale » qui, selon François Godin, président de Jura Nordique et élu local, est à préserver. « La Station sert de locomotive et c’est très bien pour le massif du Jura », a reconnu Bernard Mamet.

A ce jour, 23 portes du massif du Jura sont labellisées. Quatre sites  (Chapelle des Bois, Foncine, Lajoux et La Pesse) peuvent arborer quatre sapins.

 

Photo : Nordic Magazine

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.