Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Lahti/relais : 100 médailles d’or pour la Norvège

SKI DE FOND – Pour la quatrième fois d’affilée, la Norvège a été sacrée championne du monde du relais féminin. Elle devance la Suède et la Finlande.

 

 

Les Norvégiennes, avec la championne du monde de sprint Maiken Caspersen Falla, mais sans Ingvild Flugstad Oestberg, étaient favorites dans le relais 4 x 5 km des Mondiaux de Lahti. Un centième titre pour le royaume scandinave était même en jeu au moment de prendre le départ.

Au premier passage de relais, Falla skiait d’ailleurs déjà en tête avec trois autres nations : la Finlande, la Pologne avec Justyna Kowalczyk, et la Suède. Les Etats-Unis étaient déjà à 24 secondes, les autres équipes se situant à plus d’une minute. La Russie approchait même la minute trente.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 


 

Toujours en classique, Heidi Weng, Kerttu Niskanen et Charlotte Kalla ont réduit l’échappée à trois dames. Le casting pour le podium était d’ores et déjà arrêté. Cette confortable avance n’empêcha pas les accélérations de s’enchaîner. La grande sœur du héros finlandais Livo Niskanen, qui a remporté mercredi sur ses terres le 15 km individuel classique, jouait la carte de la confrontation.

Derrière, l’Américaine Sadie Bjornsen se tenait en embuscade. Au cas où…

C’est dans cette configuration que les skateuses entrèrent en piste. Le public pensait maintenant assister  à deux duels : devant, entre la Norvège et la Finlande ; derrière, entre la Suède qui n’a pas pu suivre, et la Nord-Américaine Elizabeth Stephen, qui ne lâchait rien. Sauf qu’un tour a suffi à Astrid Uhrenholdt Jacobsen pour creuser l’écart sur Laura Mononen qui a littéralement craqué, pour la plus grande joie de la Suédoise Ebba Andersson qui, dans le stade, lui passait devant.
 

 
Tandis que Marit Bjoergen s’envolait vers la victoire, prenant même le temps de franchir la ligne d’arrivée avec son drapeau, Stina Nilsson et Krista Parmakoski se disputaient les deux autres médailles. La première, bonne sprinteuse, réussissait logiquement à décrocher l’argent.

 

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/03/2017CC2229RL.pdf »]

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 
Photo : FIS et Agence Zoom

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

6:39. Ce dimanche, la ville située la plus au sud de la planète, Ushuaia (Argentine), organisait, pour la première fois depuis trois ans, l’Ushuaia...

Ski de fond

Changement d'équipementier pour le Chartrousin Jules Lapierre, qui skiera dorénavant sur des Salomon.

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.