Lajoux : premier titre national en distance pour Manificat devant Chauvet et Parisse

A l’issue d’une course âprement, Maurice Manificat a décroché son premier titre national senior en distance. Il a dû s’employer pour distancer ses adversaires les uns après les autres.

Il s’attendait à une course disputée, il n’a pas été déçu de son voyage à Lajoux ! Maurice Manificat a dû s’employer ce matin sur la piste de Lajoux, théâtre du championnat de France du 30 km classique disputé en mass-start, pour s’imposer d’un rien devant Benoît Chauvet. C’est que le fondeur de Megève a été le seul à pouvoir suivre le médaille olympique dans la dernière boucle. Heureux comme un gamin, Chauvet confiait : “Je n’ai pas fait de classique depuis décembre et n’était plus monté sur le podium des France depuis 2007 ou 2008, alors aujourd’hui c’est un grand bonheur”.

Manificat et Chauvet se félicitent.

Manificat et Chauvet se félicitent.

Tout au long des cinq tours précédents, Maurice Manificat n’a laissé le soin à personne de mener la danse. Traçant la voie sous des flocons gros comme des oeufs, le fondeur d’Agy a logiquement remporté ce difficile 30 km. Un à un, ses adversaires ont lâché prise : Adrien Mougel, Mathias Wibault, Christophe Perillat ou encore un Jean-Marc Gaillard qui s’est vite rendu compte de son erreur de choix de ski et qui a vécu une course délicate.

Jean-Marc Gaillard a connu un 30 km galère.

Jean-Marc Gaillard a connu un 30 km galère.

A l’assaut du dernier tour, Clément Parisse, omniprésent, et Ivan Perillat-Boiteux, bien revenu en fin de course, ont complété le top 4 du jour en se disputant la 3e place dans la ligne droite finale. Avec cette 3e place, et “profitant” du forfait du leader du classement provisoire Romain Vandel, grippé, le prometteur Clément Parisse remporte le Nordic challenge…

Manificat a mené ce 30 km de bout en bout.

Manificat a mené ce 30 km de bout en bout.

Jeunes – juniors : Schwartz au bout de l’effort

Louis Schwartz s'impose au sprint.

Louis Schwartz s’impose au sprint.

Louis Schwartz peut pousser un cri de victoire.  Le fondeur du Dauphiné vient de signer une éclatante victoire dans le 20 km comptant pour les catégories jeunes-juniors. Et s’est arraché pour décrocher cette première place qui semblait tendre les bras au Jurassien Valentin Chauvin. Mais le local du jour est tombé sur plus fort que lui au sprint.

Jules Lapierre complète le trio de tête.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.