Le beau week-end de Gel interim Rossignol

Avec une victoire, une troisième place sur La Transjurassienne et la 4e place sur La Transju’Classic de Benoit Chauvet, le team Gel Interim Rossignol a signé un week-end très positif dans la lignée de son superbe début de saison internationale.

 

Une victoire de Benoit Chauvet sur la Sgambeda, une de Toni Livers sur la DolomitenLauf, deux de Jérémie Millereau sur la Transjurassienne et la nordique des Crêtes, deux podiums pour Adrien Mougel sur la Transju’classic et la DolomitenLauf, le retour de Bastien Poirrier sur le circuit de la coupe du monde de ski nordique… Le bilan de ce début de saison est plutôt flatteur pour le nouveau team Gel intérim Rossignol.

Première équipe professionnelle de ski de fond en France, ce team vise clairement le classement général de la FIS marathon cup où Benoit Chauvet (2e à 195 points) Adrien Mougel et Toni Livers (3e à 150 points) figurent en bonne position derrière le leader Petr Novac (280 points), deuxième de la Transju’classic.

Sgambeda Chauvet Duvillard

Benoit Chauvet vainqueur de la Sgambeda.

 

“Pour être franc, ces résultats sont plus hauts que ce qu’on imaginait. Même si on va là bas pour gagner sur chaque course, gagner la Sgambeda et placer deux autres athlètes dans le top 7, c’est une belle performance collective. Ce week-end, Adrien prend une belle 3e place sur la Transjurassienne alors que Benoît, après une superbe course, échoue au pied du podium de La Transju’classic. On devait jouer à fond le classement FIS marathon cup mais peut-être que Benoit a laissé trop de plumes dans son double défi…”, résume Stéphane Mouton.

Soulignant “l’état d’esprit incroyable des athlètes” illustré par la volonté de Bastien Poirrier de ravitailler ses copains sur La Transjurassienne, le manager du team craint que le classement général de la coupe du monde de longues distances se soit envolé pour Benoît Chauvet : “Petr Novac est très fort et il a un gros avantage par rapport à nous autres skieurs français, il travaille spécifiquement la double poussée ! C’est aussi pour cela qu’on a appris beaucoup en allant sur la Marcialonga où on n’avait pas les moyens de jouer devant.”

 

Une excellente émulation

 

“Ce doublé avec Adri (Mougel, ndlr) est vraiment une bonne chose pour le team aujourd’hui. On avait de super skis et le week-end est très réussi pour l’équipe”, se réjouissait Jérémie Millereau, vainqueur de la fameuse cloche Obertino ce dimanche. “On a une très belle équipe. Les bons résultats témoignent de cette excellente émulation, complète Adrien Mougel. Le staff fait un énorme boulot, nos sponsors sont ultra motivés comme en témoigne la venue du PDG de Gel intérim sur le parcours dimanche”.

Autour d’athlètes talentueux, de parrains médiatiques comme Marie-Laure Brunet, Romain Bardet et Enak Gavagio, le team Gel intérim Rossignol réfléchit déjà à la prochaine saison…

“Le dossier est déjà monté pour l’année prochaine, et même pour les trois prochaines années. Notre partenaire titre a vibré en même temps que les coureurs ce dimanche. Je ne peux pas dévoiler le projet encore mais je peux vous dire que certains coureurs comme Adrien, Bastien et Benoit seront en gros salariés de la société pour continuer à vivre de leur sport et de leur passion, c’est notre priorité actuelle…”

Adrien Mougel : "Nos sponsors sont ultra motivés"

Adrien Mougel : “Nos sponsors sont ultra motivés”


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.