Le bel été d’Adrien Backscheider

Adrien Backscheider

Les tablettes retiendront les victoires d’Anouk Faivre-Picon et de Jean-Marc Gaillard, champions de France de rollerski. D’autres athlètes méritent néanmoins qu’on se souvienne de leur prestation à Briançon. C’est le cas d’Adrien Backscheider, membre du Rollerski racing team. « Les courses des Championnats de France se sont très bien déroulées pour ma part », reconnaît le Vosgien. Samedi, il termine à la troisième place du sprint. Il franchit la ligne d’arrivée trois secondes après  le vainqueur, Robin Duvillard, et juste derrière Jean-Marc Gaillard. « Je savais que ce type d’effort me correspondait bien, mais de là à imaginer m’incruster sur le podium, il y a un monde ! », confie-t-il, encore étonné de sa performance.

Le dimanche, bis repetita : « lors de la gundersen de 8 km entre le Col du Lautaret et le tunnel du Galibier, je me suis élancé en deuxième position, puisque Robin ne courrait pas. C’est parti tellement vite que je ne suis jamais revenu sur Jean-Marc. J’ai fais plus de la moitié de la course avec Ivan Perrillat-Boiteux avant de le laisser partir rejoindre Jean-Marc pour se disputer la victoire. C’est finalement Jean-Marc qui s’impose devant Ivan, en ayant fait presque toute la course devant, seul face au vent glacial du Galibier ; ce gaillard a vraiment les dents longues ! »

467404_4087172411620_1900131313_o.jpgDéjà l’ascension entre Saint-Martin de Belleville et la station des Ménuires longue de 8 km avait réussi au fondeur : début août, il avait terminé deuxième de la Vincent Jay, devancé déjà par Robin Duvillard.

L’été a donc été des plus réussi pour le Gérômois : en juillet, n’a-t-il pas déjà été vainqueur d’une coupe du monde de rollerski de Bad Peterstal, en catégorie juniors ?

Adrien Backscheider va maintenant se reposer puis va rejoindre le Centre national de ski nordique de moyenne montagne de Prémanon, où il a déjà pu apprécier la nouvelle piste de ski-roues du stade de biathlon des Tuffes : « Pour le moment la piste fait 2,5 km et sera rallongée d’un kilomètre à la fin des travaux. Elle est idéalement placée à côté des tremplins et à proximité du Pôle France. Le profil est intéressant et le revêtement est des plus confortables. Nous avons enfin un outil qui correspond à notre besoin et devrait encore nous faire progresser. »

Photos : Facebook.