Le Canada attend les meilleurs fondeurs du monde

L’année qui s’annonce ne manquera pas de mettre en avant le Canada qui vient de rendre publique son équipe nationale de ski de fond, avec Alex Harvey en chef de file (lire ci-dessous). L’élite mondiale est en effet attendue au Québec et en Alberta en mars 2016.  Pas moins de huit courses sur 12 jours, dont la moitié se déploiera dans trois villes du Québec, figurent au calendrier. Ce mini-Tour s’annonce comme un incontournable de l’hiver 2015-2016 puisqu’il servira de finales de la coupe du monde, en conclusion d’une saison sans Jeux olympiques ni championnats du monde.

«Il y aura tellement de points à distribuer que les meilleurs qui n’iront pas vont perdre la Coupe du monde, tout simplement», résume Pierre Mignerey, directeur des épreuves de ski de fond à la Fédération internationale de ski (FIS), à nos confrères du Journal de Montréal.

 

Une première historique

Pour la première dans l’histoire de la coupe du monde, les globes de cristal, autant au classement général que dans les épreuves du sprint et des distances, seront remis en sol canadien. De quoi mettre en avant cinq communautés emblématiques, détaille la FIS, avec Gatineau en ouverture suivi de Montréal et Québec, avant de se déplacer en Alberta la semaine suivante avec les étapes de Canmore et Lac Louise. En effet, en guise d’ouverture à Gatineau, le sprint urbain sera présenté dans le Parc Jacques-Cartier juste à côté du Musée Canadien de l’Histoire, avec la fameuse Colline du Parlement d’Ottawa en toile de fond.

Tout juste après, la deuxième étape, celle de Montréal promet d’en être une remplie d’histoire avec le Parc du Mont-Royal comme terrain de jeu en plein cœur de la métropole. Cet endroit fut d’ailleurs le premier site de ski au Canada en 1879, 25 ans avant l’arrivée du club de ski canadien nommé le Montreal Ski Club. La ville de Québec ramènera ensuite, dans ses murs historiques, le Sprint Québec, qui avait connu un énorme succès en 2012,  avec son parcours installé en plein cœur de la capitale nationale sur la colline Parlementaire, tout près des Plaines D’Abraham.

Ce sont les spectaculaires Rocheuses canadiennes en Alberta qui accueilleront les dernières étapes de l’événement. D’abord, deux étapes au Nordic Centre de Canmore, considéré comme un haut lieu de pratique des formats traditionnels et innovateurs de compétition, une avant-dernière devant le Château Lac Louise situé dans le Parc National de Banff, tout juste avant de revenir à Canmore pour l’étape ultime du circuit.

 

Le programme

  • 1er mars: Parc Jacques-Cartier, Gatineau (sprint ind. Style libre)
  • 2 mars: Parc Mont-Royal, Montréal (5-10 km classique)
  • 4-5 mars: Plaines d’Abraham, Québec (sprint + poursuite 10-15 km style libre)
  • 8-9 mars: Canmore (Alberta) (10-15 km style classique + skiathlon 15-30 km)
  • 11 mars: Lake Louise (Alberta) (10-20 km style classique)
  • 12 mars: Canmore (10-15 km poursuite style libre)

 

L’équipe canadienne

Equipe du Canada

 

Télécharger (PDF, 161KB)

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.