Le cas Lukas Bauer : il s’entraîne avec et sans l’équipe nationale

Si Petter Northug a choisi de quitter l’équipe norvégienne pour s’entraîner de son côté, ce n’est pas le cas du Tchèque Lukas Bauer, qui a réussi à mettre en place un programme d’entraînement avec et en dehors du team national. Explications.

 

7122_big.jpg 

L’équipe nationale tchèque avec Lukas Bauer.


Lukas Bauer ne quittera pas l’équipe nationale de la République tchèque. Il poursuivra certes sa coopération avec son entraîneur personnel Janko Neuber, mais il a ajouté à son planning quelques blocs de formation supplémentaires qu’il effectuera avec ses coéquipiers. C’est-à-dire Ondřej Horyna, Martin Jakš, Dušan Kožíšek, Jiří Magal, Aleš Razým et Jiří Horčička, qui a rejoint l’équipe nationale avant la finale de la Coupe du Monde 2013.

« Je vais prendre part à six des huit stages avec l’équipe nationale lors desquels je vais m’entraîner sous la direction du sélectionneur Mira Petrasek. A côté, je vais continuer à travailler avec Janko Neuber. Je tiens à ces séances qui n’ont pas été inclues dans le plan de formation actuel de l’équipe nationale », a explique le vainqueur du Tour de ski en 2008 et 2010.

Miroslav Petrasek se satisfait de la situation. « Nous avons beaucoup discuté et nous sommes parvenus à nous entendre. Chacun d’entre nous a dû faire des compromis, mais notre objectif commun est de travailler à améliorer les résultats de Lukas », a déclaré l’entraîneur.

 

Le retour d’une équipe féminine

Après une pause de deux ans, la république tchèque aura de nouveau une équipe féminine.

Celle-ci accueille Karolína Grohova, Petra Nováková, Sandra Schützová et Eva Vrabcová. L’équipe a un nouvel entraîneur, l’ancien biathlète de 43 ans, Lukáš Krejčí.

 

Photo : www.slcr.cz