Le centre national de Prémanon à la pointe de la recherche

408247_10151235213572176_1694436593_n.jpg

Des combinaisons de saut, des chaussures, des carabines et des skis à la pointe de la recherche : le Centre national de ski nordique de Prémanon forme les sportifs de haut niveau, mais il travaille également à l’amélioration de leur matériel. Plus que jamais laboratoire du nordique, il mène de front plusieurs dossiers qui vont profiter, en 2012, d’un financement dans le cadre de la convention pour le développement de la filière ski nordique signé hier à Besançon par le CNSNMM, la Région de Franche-Comté et la Fédération française de ski (chaque partenaire apporte 24 450 euros).

Premier terrain de recherche, les combinaisons de saut que portent les sauteurs ou les combinés. Les modèles sont développés par un couturier installé dans le Haut-Jura à proximité du CNSNMM. Laurent Vaisse, de la société Envol, a découvert, avec son épouse Christine, le combiné nordique grâce à un athlète vosgien : « En fait, nous avons été la famille d’accueil de Jérôme Laheurte lorsqu’il était en sports-études aux Rousses. Il avait 15 ans et nos familles ont sympathisé. Il est devenu le coach du saut en combiné nordique. Un jour, il m’appelle et me dit qu’il a besoin de quatre combinaisons. Nous n’avions jamais fait ça, on a démonté de vieilles combis pour voir et puis nous avons fait du sur-mesure, avec du tissu suisse Eschler, le seul fabricant au monde », racontait récemment le couple. Le premier modèle made in Jura sera porté par son frère Maxime Laheurte. Bien d’autres suivront, dont ceux qui serviront aux JO de Vancouver.

Les patrons sont auparavant dessinés par les équipes techniques du CNSNMM et de la FFS. Jérôme Laheurte justement s’implique beaucoup dans cette réalisation très technique. Tout entre en jeu : les formes, les coutures et les matériaux nécessaires à la réalisation des 120 nouvelles combinaisons qui seront marqués aux couleurs de la Région de Franche-Comté.

Autre chantier : le développement des matériaux composites dans la conception des chaussures. L’ingénieur Pierre Grignou de Grenoble a déjà réalisé deux prototypes en fibre de carbone, plus légère, qui sont développées avec la collaboration de Salomon. L’équipe de France les utilise pour les tester.

La recherche de gain de poids concerne également les carabines de biathlon.

Enfin, les spécialistes du CNSNMM travaillent à des recherches sur la rigidité et l’équilibre du ski de saut en phase de vol. Du matériel spécifique, à l’exemple d’un accéléromètre ou d’un giroscope, va être acquis pour opérer des mesures sur les longues lattes.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade