Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Le Conseil général du Jura soutient Sébastien Lacroix et Anaïs Bescond

Mercredi soir, le Conseil général du Jura a officialisé un partenariat qu’il vient de nouer avec deux athlètes de haut niveau : le combiné Sébastien Lacroix et la biathlète Anaïs Bescond. « Notre département ne peut qu’en tirer du bénéfice, en matière de tourisme, de pratiques sportives ou familiales, de notoriété… », a indiqué Christophe Perny, chef de l’exécutif, en présence de Fernand Fournier, son vice-président délégué aux sports. 

Sébastien Lacroix n’est pas un inconnu : le licencié de Bois d’Amont a été champion de France en 2010 ; il a également participé aux JO de Vancouver. Anaïs Bescond, de Morbier-Bellefontaine, a, elle, terminé la saison dernière avec un titre de vice-championne du monde en relais dames. Tous deux, évidemment, portent les couleurs de l’équipe de France.

Désormais, ils vont ajouter le fuschia jurassien à la palette bleu-blanc-rouge. Pour Sébastien Lacroix, cela se traduira par un présence physique de 160 cm2 sur chacun de ses skis ; pour Anaïs Bescond, 50 cm2 sur son bonnet. « L’affaire est extrêmement réglementée », note M. Perny.

L'article continue sous la publicité
pub

Le président du conseil général a annoncé que le soutien durerait jusqu’au Jeux olympiques de 2014. Preuve que la collectivité territoriale a l’intention de s’investir dans le domaine du ski, discipline emblématique du territoire. Elle participe déjà financièrement à l’extension du stade de biathlon des Tuffes, à Prémanon. Mais elle entend également se rapprocher de la Fédération française de ski. M. Perny a d’ailleurs assisté à la présentation des équipes nationales à Paris. Il a rencontré Michel Vion, son président, et Nicolas Michaud, patron du nordique en France.

« On va faire de belle chose ensemble », espère la biathlète, qui vit à Morbier depuis son enfance. « On va vous faciliter la vie », a enchaîné l’élu qui a souligné les « sacrifices » que consentent les athlètes pour obtenir des résultats.

Enfin, il a nommé Sébastien Lacroix et Anaïs Bescond « ambassadeurs » du Jura. Les premiers d’une longue série. « Il faut qu’on s’appuie sur des personnalités reconnues », a-t-il justifié.

L'article continue sous la publicité
pub
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski nordique

SITE NORDIQUE - Qui a le droit d'emprunter les pistes de ski de fond ? Puis-je y aller à pied ? Et à raquettes...

Ski nordique

SITE NORDIQUE – A quoi sert la redevance que l’on paie pour skier ? Que finance-t-elle ? Pourquoi est-elle indispensables ? Réponses.   On...

Biathlon

12:45. En remportant la médaille d’argent du sprint puis le bronze de la poursuite, Anaïs Chevalier a aussi rempli les conditions du pari mis...

Ski nordique

SITE NORDIQUE – Cet hiver, de nombreux Français (re)découvrent les joies et le plaisir des activités nordiques. Mais comment fonctionnent les sites qu’ils fréquentent...

Planète Blanche

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.    Juliane Seyfarth...

Biathlon

BIATHLON – Dans le cadre de l’opération « Le Sport a du cœur » lancé par les Étoiles en soutien aux Restos du Cœur,...

Ski nordique

SKI NORDIQUE – Le Giron Jurassien des clubs de sports de neige met en place différents défis proposés au public avec pour objectif de...

Biathlon

BIATHLON – L’IBU vient d’annoncer que le drapeau russe ainsi que l’utilisation de l’hymne et de la nomenclature du pays d’Alexander Loginov étaient dorénavant...