Le défi des Monts d’Ain rend hommage à Pascal Etienne

Personne n’a oublié Pascal Étienne, entraîneur de la section ski de Nantua, puis de l’équipe de France féminine de biathlon de 1998 à 2006. Il est décédé en avril 2010, des suites d’une longue maladie. Pour sa 2e édition, le Défi des Monts-D’Ain a décidé de lui rendre hommage en remettant un trophée à son nom au meilleur jeune de moins de 23 ans dans l’ascension du Signal : 650 m de D+ en 4,5 km avec des passages à plus de 30 %. Pour l’occasion, la championne de biathlon Sandrine Bailly sera présente. Corinne Niogret, autre grand nom de la discipline, exprimera également son soutien.

Dimanche 8 juin, les coureurs répéteront l’exploit réalisé par Marius Sonthonnax en 1903 suite à un défi lancé par Julien Arêne, directeur de l’Abeille du Bugey, journal local : il avait gravi la montagne en 41 minutes et 23 secondes, alors qu’on pensait à l’époque que le sommet culminant à 1 127 mètres ne pouvait être atteint en moins de 45 minutes.

 

Le trophée Pascal Etienne.

Le trophée Pascal Etienne.

 

Le 9 juin 2013, le plus rapide a été El Yazid El Madi. Son temps : 29,43 minutes avec, pour récompense une vue superbe sur le lac de Nantua et la chaîne des Alpes. Cette année, il sera de nouveau sur la ligne de départ, ainsi que Jérome Bosch, 2e et Renaud Jaillardon 3e aux derniers championnat de France de courses en montagne et membre de l’équipe de France.

Plus d’infos : http://defidesmontsdain.wifeo.com

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.