Blessé, le fondeur Bastien Buttin arrête sa carrière

SKI DE FOND – Le spécialiste du classique ne s’est pas remis d’un accident survenu lors d’un stage de préparation sur le glacier de Tîgnes. Il va désormais se consacrer à son autre passion : la cuisine.

 

Bastien Buttin, l’un des piliers du Haute-Savoie Nordic Team, a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il avait déjà quitté la compétition pendant une année entière après la saison 2012/13, malgré une saison réussie et un titre de champion de France de sprint un an plus tôt en 2012. Cette fois-ci, le contexte est différent. S’il ne sera pas au départ du prochain hiver, c’est à cause d’une vilaine blessure au dos survenue le 1er juillet dernier, dont il n’est toujours pas guéri malgré de longs mois de patience.

 

 

Le fondeur explique : « Lors de notre second stage de préparation, sur le glacier de Tignes en juin dernier, j’ai fait une mauvaise chute en rejoignant le télésiège en contre-bas. Résultat : Tassement des disques inter-vertébraux au niveau des vertèbres thoraciques 3, 4 et 5, avec épanchement de sang provoquant des inflammations. » Les semaines et les mois suivants ont été très longs pour l’athlète, entre repos forcé, examens, attentes des résultats, consultations et des douleurs qui persistaient malgré tout. « Malgré l’espoir et l’envie que j’avais de retrouver mon niveau à temps pour cet hiver, mon corps, lui, n’était visiblement pas de cet avis, regrette le jeune homme.  Je me suis donc retrouvé à la fin du mois de septembre, avec un dos toujours douloureux et surtout, très peu d’heures d’entraînement depuis le mois de juillet, bien trop peu pour espérer être performant cet hiver… J’ai donc pris la décision de stopper ma carrière ici, pour préserver ma santé avant tout, mais avec de nouveaux défis que m’offrent mon autre passion : la cuisine ! »

 

Bastien Buttin avec Théo Deswasière au Marathon de Bessans.

 

Pour Bastien Buttin, sa saison 2016/17 a été la plus belle de sa carrière, avec une belle régularité sur son objectif de l’hiver : les longues distance en classique. Il confie :  « Il n’y avait finalement que très peu de courses dans ce format mais j’ai réussi à m’exprimer pleinement à chaque fois, et c’est ce que je retiendrai. Ma victoire au mois de février sur la fameuse Tartu Marathon en Estonie, étape de la FIS Worldloppet Cup, restera comme le fait marquant de ma saison, et sans doute la plus belle victoire de ma carrière. La König Lauf (3e), le Marathon de Bessans classique (1er) ou encore le prologue du circuit Visma Ski Classic (16e) parmi les références de la discipline, ont été également de très beaux moments. »

Bastien Buttin va désormais se consacrer à son autre passion : la cuisine.

 

 

Nordic Magazine vous propose de retrouver Bastien Buttin lors de la Transju’Classic 2017 :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.