Le gouvernement veut aider les Groupements d’Employeurs sport

Ski nordique, Laura Flessel, un fonds de sécurisation dédié aux Groupement d’Employeurs sport, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski

POLITIQUE – En visite ce lundi à Gap, où elle a notamment rencontré le fondeur Richard Jouve, Laura Flessel, ministre des Sports a annoncé le lancement d’un fonds de sécurisation dédié aux Groupement d’Employeurs sport.

 

Laura Flessel, ministre des Sports, était ce lundi en déplacement à Gap, dans les Alpes de Haute-Provence. Elle a visité le Lycée d’Altitude et le collège Vauban de Briançon, où elle a rencontré les élèves du Pôle Espoir Ski.  Elle a aussi croisé le médaillé olympique de Pyeongchang 2018 Richard Jouve. Lors cette visite, elle a annoncé le lancement d’un fonds de sécurisation dédié aux Groupement d’Employeurs sport.

Les secteurs du sport, de l’animation et de l’éducation populaire se caractérisent par des emplois souvent à temps partiel, un multisalariat, des contrats saisonniers et précaires. Dans ces situations, un Groupement d’Employeurs peut constituer une formule triplement gagnante. Association réunissant plusieurs structures qui se regroupent pour embaucher du personnel qu’elles ne pourraient employer seules, le Groupement d’Employeurs (GE) recrute des salariés qu’il met exclusivement à la disposition de ses adhérents.

 

5 000 emplois

On estime aujourd’hui à 500 le nombre de GE « non marchands » dans le champ du sport, de l’animation et des loisirs (composés exclusivement d’associations et de collectivités territoriales) qui « porteraient » 5 000 emplois.

Alors que Paris accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 et afin d’impulser de nouvelles dynamiques au sein du sport français, le ministère des Sports a souhaité lancer un fonds de sécurisation spécifique aux Groupements d’Employeurs (GE) non marchands intervenant dans le domaine du sport.

 

Appel à projets

« L’objectif de cet appel à projets est notamment de favoriser et soutenir les embauches de qualité au sein des Groupements d’Employeurs (GE) en consolidant leurs modèles économiques et leurs fonctions support, mais aussi de permettre aux GE une certaine souplesse de trésorerie pour sécuriser les emplois », a expliqué la ministre.

Les Groupements d’Employeurs sport en phase de démarrage ou de développement pourront solliciter une subvention visant à abonder le fonds de réserve du GE afin de compenser le coût d’une défaillance d’adhérents et/ou sécuriser le GE par la création d’un ou plusieurs postes de permanents sur des fonctions support ou d’animation.

L’aide maximale accordée pour le soutien financier au fonds associatif et/ou aux fonctions support ou d’animation est fixée à 15 000 € pour les GE en phase de démarrage et à 22 000 € pour le GE en phase de développement.

Pour répondre à l’appel à projets, les postulants devront déposer leurs dossiers de candidature au plus tard le 6 octobre 2018.

Pour plus d’informations et pour candidater rendez-vous sur : http://www.sports.gouv.fr/fonds-ge/article/Appel-a-projets

 

Photo : ministère des Sports

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.