Le Jura se dote d’une équipe de ski nordique départementale

Le comité départemental de ski du Jura vient de constituer une équipe de ski nordique à l’échelle du Jura. Elle comprend 32 fondeurs et biathlètes, des catégories cadets, jeunes et juniors. Présentation ce midi au Conseil général du Jura qui soutient cette initiative.

Capture-d-ecran-2012-12-21-a-14.56.21.png

Quatre membres de l’équipe de ski nordique du Jura, avec Christophe Perny, président du conseil général du Jura, Fernand Fournier, son vice-président chargé des sports et François Gonon, venu parler des courses européennes Ski-0 Tour qui auront lieu les 6 et 7 janvier sur le massif jurassien.

 

L’idée a germé avant l’été. Gilbert Carrez, président du comité départemental de ski du Jura, a contacté le Conseil général du Jura, pour leur poposer de l’aider à créer une équipe de ski nordique à l’échelle départementale. Et il a trouvé une oreille attentive auprès de l’exécutif : « Le ski a une place particulière dans notre soutien aux sportifs. Nous sommes des partenaires importants tant pour des manifetstaions que pour des athlètes », rappelle Christophe Perny, président du conseil général du Jura.

« Cette action est menée en direction des jeunes skieurs jurassiens qui ne sont pas retenus dans les équipes régionales, mais qui sont en devenir », explique Gilbert Carrez. Elle concerne les jeunes et juniors, garçons et filles, pour le ski de fond et le biathlon. Les cadets garçons sont associés à ce groupe pour constituer au final un collectif de 32 sportifs, sélectionnés sur la base de leurs résultats la saison dernière.

« Une chance pour nous »

Parmi eux, on trouve Yann Carrez (Haut-Jura ski), déjà vainqueur à deux reprises de la coupe du Jura, Richard Balland (Morbier Bellefontaine Morez), champion de France UNSS 2011/2012, François Lacroix, John Paget, Antoine Auger (L’Abbaye), 2e de la coupe du Jura l’an dernier… Et ainsi de suite.

« Il est important qu’ils intègrent une structure », considère Christophe Perny. « C’est une chance pour nous », lui répond l’un des skieurs, Arthur Grenier Boley. Concrètement, les membres de l’équipe de ski nordique du Jura bénéficie d’un encadrement, d’un suivi à l’entraînement, d’un bus pour les déplacements, de stages qui vont être mis en place, ou encore d’une belle tenue marquée Conseil général du Jura et Mizuno. Ils étaient présents le 16 décembre au Criterium de la Première Neige à Bellefontaine.

Entre le club et les équipes régionales

« Ce groupe se situe en interface entre le club et les équipes régionales », insiste Gilbert Carrez qui veut stopper l’hémorragie des effectifs, par abandon ou par expratiement des adolescents quittant le collège. « Le ski de fond est une discipline à éclosion tardive », précise-t-il, en citant l’exemple des frères Balland et d’Emmanuel Jonnier. « C’est une marche qui manquait », insiste Fernand Fournier, vice-président en charge des sports. Et d’ajouter : « Ce sont des skieurs en devenir. Il était temps de faire quelque chose. »

La scolarité n’a pas été oubliée. Les athlètes bénéficient d’une section sportive au lycée de Morez qui a ouvert il y a deux ans. Sans oublier les formations biqualifiantes du lycée Jeanne-d’Arc à Champagnole et du lycée agricole de Montmorot.

L’équipe de ski nordique du Jura sera présente sur toutes les étapes de la coupe de France, à commencer par la semaine prochaine à Chamonix. En tout cas pour les catégories jeunes et juniors.  Les cadets, eux, participeront au challenge national. Avec pour objectif principal de réaliser des performances. « Le massif jurassien n’a pas les résultats à la hauteur de sa réputation, se désole le président du comité départemental : nous sommes le 6e massif sur 7 ! »