Le patron du CNSMM de Prémanon devient DTN du cyclisme national

Le Franc-Comtois Vincent Jacquet, directeur du centre national de ski nordique et de moyenne montagne de Prémanon, est le nouveau directeur technique du cyclisme national. 

 

Capture-d-ecran-2013-06-26-a-09.40.09.png

Vincent Jacquet, ici lors de l’inauguration des Tuffes, est un ancien joueur de rugby de 2e division.

 

Arrivé dans le Jura il y a quelques années, Vincent Jacquet, 44 ans, a participé à la finalisation des travaux sur le stade de biathlon des Tuffes et permis la mise en place d’une structure professionnelle pour la gestion de la coupe du monde de combiné nordique de Chaux-Neuve. Après avoir été conseiller auprès du cabinet du ministre des Sports Jean-François Lamour, puis directeur du Creps de Franche-Comté et de la région PACA Antibes et enfin à Prémanon, M. Jacquet succèdera à Isabelle Gautheron à la tête du cyclisme français, qui avait annoncé son départ à l’automne dernier.

 

Nul doute que la date sera complexe, qui plus dans un climat de suspicion de dopage permanent où les vieilles affaires remettent continuellement en question les efforts consentis par la lutte anti-dopage et les coureurs propres du circuit. 

 

« Parmi les nombreux dossiers importants qu’il devra conduire de front : la définition du parcours de l’excellence sportive (PES), l’intégration du centre national du cyclisme de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines), la rencontre avec l’ensemble des acteurs de la DTN, la participation à la désignation du nouveau sélectionneur des équipes de France route », a commenté la FFC dans un communiqué de presse.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade