Le point sur les fondeurs après le stage de Tignes

1010496 74901061Vendredi, les équipes de France de ski ont rencontré la presse parisienne. Une présentation officielle au cours de laquelle le directeur technique national, Fabien Saguez, a fixé les objectifs pour les athlètes : 100 podiums.

La journée a été longue, notamment pour les fondeurs qui venaient d’effectuer un stage à Tignes. Un fait divers a en effet perturbé leur emploi du temps.En raison de l’agression grave d’un contrôleur dans le Lyon-Strasbourg jeudi 6 octobre, la circulation est fortement perturbée sur l’ensemble du réseau le lendemain.. « On a eu une journée assez longue à cause de la grève SNCF le vendredi matin, qui nous a obligé à prendre l’avion plus tôt que prévu, raconte Maurice Manificat. La nuit de jeudi à vendredi a été courte. Malgré tout, nous avons passé une bonne journée entre athlètes, entraîneurs, journalistes et représentants d’administration. »

La Jurassienne Anaïs Bescond et ses coéquipères Marie Dorin, Marie-Laure Brunet et Sophie Boilley, promues vice-championnes du monde 2011 de biathlon en relais, après la disqualification des Ukrainiennes pour un cas de dopage, ne sont pas prêtes d’oublier ce séjour parisien : elles ont officiellement reçu leur médaille d’argent ce vendredi à Paris. La cérémonie s’est déroulée au Pavillon Gabriel (qui abrite les studios de Michel Drucker). 

A propos du stage savoyard, un point a été réalisé afin de jauger la forme de chacun. « Nous avons fait le traditionnel chrono de Montvalezan en ski-roue classique : Adrien Mougel et Jean-Marc [Gaillard] gagnent ex-equo ce chrono en 19 min 34 s devant Christophe [Perillat-Collomb] à 14sec ; Cyril Miranda à 46sec, Robin Duvillard à 1min 04 sec et moi à 1 min 10 sec », énumère Maurice Manificat.