Le rendez-vous de Robin #34

Robin Duvillard est membre de l’équipe de France de ski et médaillé olympique avec le relais. Chaque lundi, il vous donne rendez-vous sur nordicmag.info et sur sa page Facebook.

 

Voilà, pour moi la saison s’est achevée hier ; maintenant fini les courses de ski, place aux vraies courses… celles au magasin, où je vais acheter tout le panel de nourriture dont je me suis privé depuis de longs mois ! Je vais donc adapter le fameux “en avril, ne te découvre pas d’un fil”, par un plus parlant “en avril, prends donc quelques ‘kils’! J’en connais certains qui frétillent d’avance de m’accompagner dans ce petit baroud culinaire. Mais avant de bouffer, il faut d’abord écrire le RDV !

 

News

Cette dernière semaine de compétition aura été copieuse, mais les émotions et les résultats ont été au rendez-vous:
– Mondiaux militaires : avec 3 médailles (dont 2 titres) sur 2 courses, bilan qui rendrait même jaloux Michael Phelps, cette mission en territoire finlandais a été accomplie avec succès il me semble ! Et à la différence de l’an passé, j’ai cette fois descendu ma cible de biathlon sur la patrouille et contribué à la victoire française. De là à devenir biathlète il y a encore de la marge, mais si avec tout ça je ne passe pas Sergent, là j’y comprends plus rien ! (Un peu de lobbying ne fait pas de mal non?…)

– Championnats de France : les avis divergent sur l’année exacte, mais une chose est sûre, cela faisait au moins 16 ans que le Dauphiné n’avait pas remporté le relais des championnats de France de ski de fond ! Avec mes 3 jeunes “poneys” (terme dauphinois du moment à définition variable… ici comprendre “solides petits fondeurs qui ont été énormes”) Camille Laude, Jules Lapierre et Louis Schwartz, nous avons mis fin à cette disette hier ! Comme l’a si bien trouvé un jeune du comité, Hugo, “le Dauphiné est libéré” !

Robin Duvillard et ses collègues du relais peuvent exulter : le comité de Dauphiné décroche l'or du relais.

Robin Duvillard et ses collègues du relais peuvent exulter : le comité de Dauphiné décroche l’or du relais.

 

Différence Douane / Armée

Après les mondiaux militaires et le tournoi des douanes la semaine passée, j’avais envie de poursuivre la série des comparaisons, comme dans le numéro précédent:
Tu es skieur douanier au tournoi des douanes quand : tu portes un képi ; tu te trouves à Megève ou encore à Garmisch ; tu es brassé d’avoir voyagé en mini-bus ; tu es alpin mais que tu aimes trop tes coéquipiers nordiques pour t’en séparer le temps de leur course et que tu décides de courir avec eux (dédicace à Richard CyprienJulien Lizeroux, et Gauthier de Tessieres entre autres) ;
Tu es skieur militaire aux mondiaux militaires quand : tu portes la tarte ; tu te trouves à Sodankyla ou Sarajevo ; tu es brassé d’avoir voyagé en Transal ; tu aimes trop tes coéquipiers pour t’en séparer, au point de dormir dans des grands dortoirs et prendre des douches collectives ; que tu entends des ”ahhuuu” (onomatopée réductive de ”garde à vous!”) ou des ”à l’issue” toute la journée et que tu attends plus que tu n’attends pas ;
Mais il y a tout de même un point commun entre les deux équipes : c’est qu’à la fin de ton championnat, tu attends pendant 12 mois avec impatience la prochaine édition !

 

Anomalies

Il y a 5 jours exactement, je faisais remarquer à Martin Fourcade que malgré son palmarès plutôt fourni, j’avais les deux seuls titres qu’il lui manquait, champion du monde militaire et champion de France. Je crois que j’aurais rien dû dire puisque seulement 3 jours après il avait réparé cette double anomalie, cassant ainsi mon petit moment de gloire que j’avais prévu pour ce RDV ! Surtout que pour moi, si je veux avoir les titres qu’il a et que je n’ai pas, il va me falloir un poil plus que 3 jours… !

Je vous laisse, j’ai faim… À lundi prochain !!


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

2 Comments

  1. CB

    31/03/2014 à 16 h 24 min

    Superbe, garder le longtemps comme chroniqueur.

  2. BRAY THOMAS

    31/03/2014 à 22 h 20 min

    Hello Robin et tous ses fans !

    pour clarifier la question du dernier titre du Dauphiné en Relais : la réponse est 1996 avec que des inconnus :Pierre Mignerey, Lilian Gaillard, Raphael Poirée, Stéphane Azambre !

    Bien heureux d’avoir pu commenter avec Alban cette tranche d’histoire !

    Bon appétit…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.