Le rendez-vous de Robin #105

Chaque lundi, l’humeur et l’humour de Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info

 

 

Summer is over, automne is on

Il n’y a que deux moyens de savoir que l’été est passé : quand les vacances sont finies, ou quand la météo change..
Les écoliers eux, par exemple, ont toujours l’impression d’avoir les deux en même temps, puisque, rappelez-vous votre jeunesse, c’est bien connu qu’il ne fait jamais beau pour la rentrée des classes!
Pour les skieurs c’est différent. Comme nous n’avons pas de travail, c’est bien connu aussi, et que nous vivons donc en vacances permanentes, pas le choix, il ne nous reste que l’option météo.
Donc, pour être bien sûrs de nous montrer solidaires avec tous ceux qui ont repris le travail, et à l’instar des alpins s’exilant en hémisphère sud, nous avons choisi Oberhof en Allemagne comme destination pour ne pas profiter de l’été plus longtemps que les autres !
En effet, avec 6 degrés d’amplitude thermique maximale en journée (pas ceux entre 22 et 28 hein, vous l’aviez compris..) variant au rythme des ondées et des brises, dans un ciel nuageux percé ça et là de légères nappes de brouillard persistantes, je n’ai effectivement aucun mal à me remémorer mes souvenirs lointains de rentrée des classes ! Comme ça, pas de jaloux, tout le monde a, à sa façon, un pied dans l’automne !

 

Tourisme en Thuringe

Bon, je vois que pour bosser dans une agence de voyage, j’ai encore du taf… Mais après, mise à part la météo qui fait d’Oberhof un savant mélange entre Brest, Londres et Helsinki, ça reste un site d’entraînement au top (Manquerait plus que le contraire, remarquez). Et faut reconnaître aussi aux Allemands que, quitte à construire un ski-tunnel, autant le faire ici plutôt qu’à Dubaï. Ca, c’est pour la bonne conscience de se dire qu’écologiquement c’est pas si pire!

Bref, pour le tourisme on repassera, mais ce stage est une bonne chose pour nous permettre de retrouver la neige, tester des skis, se coller quelques séances intensives dans les conditions du direct, et manger de la saucisse et du bretzel. Elle est pas belle la vie en fait ?!

 

PMU

Hier avait lieu la 2e édition de l’Al’Aix Ski Invitational, exhibition de ski de fond et biathlon à l’inititative d’Alexis Boeuf, jeune biathlète retraité. La course s’est disputée au bord du lac du Bourget, pour attirer un large public, et sur une ligne droite en aller-retour, pour permettre aux Poneys (le groupe sprint des équipes de France) de se jauger sur un parcours type avant de retrouver les plus grands hippodromes lors des compétitions internationales. Et hier, pour toucher le jackpot du tiercé, il fallait jouer l’as Lucas Chanavat vite, le 13 Renaud Jay faim, et le 7 Clément Arnault graisse sur le corps. Navré pour les jeux de mots, mais en même temps, faut bien leur trouver des jolis noms comme les autres pour leurs prochains concours hippiques !

 

F1 Vs VTT

Cette semaine avaient lieu les mondiaux de VTT en Andorre, et les Français y ont brillé, notamment Pauline Ferrand-Prevot qui devient la première femme à gagner 3 titres mondiaux dans 3 disciplines différentes du vélo : route, cyclo-cross et donc VTT.
Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que si demain la Formule 1 s’arrête pour X raisons, les mécaniciens pourront facilement retrouver du travail dans le vélo, eux qui sont capables de changer 4 roues de F1 en 2″4 (ce week-end en Italie), quand le vététiste y passe pas loin de 30″.
Même les travailleurs chinois sont pas aussi efficaces !

 

L’info insolite du jour

“14 milliards de bonbons Haribo sont avalés chaque année en France!”
Et ben, avec ça on est pas prêts de voir disparaître les pubs pour maigrir à la TV…!

À lundi prochain !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.