Le rendez-vous de Robin #109

RUBRIQUES. Retrouvez chaque lundi l’humeur et l’humour de Robin Duvillard sur nordicmag.info…

Le troisième désert

Dans 53 jours s’ouvrira la coupe du monde de ski de fond, alors, après avoir travaillé tout l’été avec sérieux et rigueur sous forme d’intervalles, pas de dessert/dessert/pas de dessert/dessert/dessert, il est aujourd’hui l’heure de me lancer à l’assaut du désert du dessert pour la 3e année! Et, pour reprendre une phrase quelque peu célèbre et très représentative de ce qu’il m’attend: “c’est un petit pas pour l’humanité, mais un grand pas pour moi..”
Adieu donc mon trio magique de tendres amis, Glucose, Acides Gras saturés et Éthanol.. Et même si actuellement le buffet de la journée presse des équipes de France de ski tente déjà de me détourner de mon objectif avec de forts séduisants atouts, je ne céderai rien, à la différence de mes collègues sprinteurs poneys qui eux le labourent littéralement tel un vulgaire champ de pissenlits !
Et au moment de faire une croix sur ce qui me fait saliver le plus, je ne suis pas sûr d’être réellement prêt, mais il faudra faire avec puisque de la saison, par contre, je suis réellement près..

 

(Pas) Blanche Neige

Demain nous partons pour 12 jours à Ramsau en Autriche, pour notre dernier stage avant les premiers dossards scandinaves du mois prochain. Mais si la station de Sölden, qui accueillera la coupe du monde de ski alpin dans 3 petites semaines, semble elle avoir fait le plein de neige ces derniers temps, ce n’est pas le cas du glacier du Dachstein, qui, au vu des photos, ressemble plus à un circuit après le passage du Trophée Andros qu’à une vue d’avion au dessus des nuages, on pourra toujours se consoler en se disant qu’en France, et plus particulièrement à Tignes (tiens ça faisait longtemps..) on n’aurait pas trouvé mieux, loin de là!
Et puis en 12 jours, on va bien avoir droit à un petit supplément chantill..euh pardon (vous voyez que je suis pas prêt à arrêter les desserts!) à une petite couche de neige fraîche!

 

Le fond du dico: l’Affûtage

Pour ce deuxième volet, il me semblait de circonstance de parler de “l’affûtage”, ce concept abstrait où chacun en possède une vision très personnelle, mais tellement évoqué dans le sport (sauf aux fléchettes..), et donc en ski de fond évidemment. Non je ne parle pas de l’affûtage des carres de ski alpin ou de celui de votre canne à pêche pour aller tater le gougeon au plan d’eau de chez votre grand mère. Non je parle du séchage, de la fonte des graisses, du “liposuçage” naturel, perdre les grammes ou kilos (selon les cas) qui vous feront économiser de la sueur et des pulsations dans les montées, et vous dessinera les abdos comme dans les magazines.
Comme le fondeur n’est pas violent vis à vis des autres et qu’il n’a pas d’armes à proprement parler, (pour ceux qui connaissent la solidité d’un bâton en carbone, vous me comprendrez) la seule “arme” qu’il peut affûter c’est son corps, dans le seul but de pouvoir se faire encore plus de mal à lui-même, en se privant culinairement d’abord, puis en allant plus vite encore sur les courses.. Pas très malin donc!
Et l’indicateur pour évaluer le niveau d’affûtage est, au delà du cran de votre ceinture, le taux de masse grasse corporel! Grâce à une pince, on mesure l’épaisseur de votre peau à 4 endroits de votre corps et on vous calcule votre taux global en relation avec votre âge! Donc, valeur autant fiable qu’utiliser un myope sans lunettes pour lire une carte de CO..
Le degré d’affûtage varie évidemment selon les personnes, les sports, l’âge, l’alimentation, le sexe, le coefficient gourmandise et surtout selon les périodes de l’année!
Et si pour moi, mon taux de gras est généralement plus proche du numéro d’un demi de mêlée que d’un deuxième ligne, je me donne du mal pour me rapprocher du taux de mon idôle Jean-Marc Gaillard à qui les M&M’s font le même effet que les légumes..

 

God save the Queen mais pas le Quinze

Le quinze de la rose, alias l’équipe anglaise de rugby, s’est fait éliminer de son mondial dès les phases de poules. Historique et terrible pour nos meilleurs ennemis donc, mais la seule chose qui me rend vraiment triste là dedans, c’est que ce ne soit pas nous qui les ayons éliminés..là ça aurait été le pied!

 

L’info insolite du jour

“Sur une échelle de temps, Cléopâtre a vécu plus près de la création du premier McDonald que des pyramides. La pyramide de Khéops fut construite en -2560, Cléopâtre est née en -69 et le premier McDo date de 1937, soit 500 ans plus proche.”
À quand le McCléopâtre en forme de pyramide?!

À lundi prochain!!


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.