Le rendez-vous de Robin #21

 

Pour tous mes adversaires, le Tour de Ski est composé de 7 étapes, mais pour moi il y en a 8, puisque je dois m’atteler à ce rendez-vous du lundi que je prépare en ce moment dans le bus qui m’emmène d’Oberhof à Lenzerheide ! Et même si le Tour est suffisamment exigeant pour ne pas se rajouter d’étape supplémentaire, je ne pouvais tout de même pas rater le dernier RDV DU LUNDI de l’année 2013 !

Je vous aurais bien fait une rubrique “Année 2013 en chiffres”, mais je dois quand même penser à me reposer pour mon tour de ski  (je sais, c’est égoïste). Mais promis, vous aurez de belles stats avec ou sans intérêt à la fin de la saison !

Fin de série/début de série

Ma saison a commencée avec deux 11e place en Suède, puis deux 6e place sur les coupes du monde de Lillehammer et Davos, donc avec ma 2e place en coupe du Dauphiné la semaine dernière, il était évident que j’allais terminer le prologue du Tour de ski à la… 5e place ! Ah merde, ça marche plus là du coup ! Bon, je vais pas faire de procès au mec qui a inventé les séries mathématiques, c’est à ce jour ma meilleure perf sur la coupe du monde donc c’est plutôt positif ! Surtout qu’aujourd’hui je prends pour la première fois la qualif d’un sprint, avec le 17e temps, ça fait plaisir mais je suis tombé tout seul à la fin de mon quart de finale en me plantant le bâton dans la chaussure… Ça fait pas plaisir !

Le Tour en Chiffres

76,5 km de course (réduction due aux aléas de la météo), divisés en 7 étapes et réparties sur 4 stations (Oberhof, Lenzerheide, Dobiacco, Val di Fiemme) et 3 pays (Allemagne, Suisse, Italie), ça c’est les chiffres connus, mais c’est surtout 2741 km et 32 h de bus (départ de Villard-de-Lans), 1 jour de l’An couché à 22h, 3 voyages entre chaque étape à étudier en détail le classement général, faire des stratégies inutiles et se raconter nos anecdotes de course, 7 remplissages complets d’acide lactique, 7 déremplissages partiels de ce même acide lactique grâce au massage du kiné, et 1 piste de ski alpin à remonter avec deux murs de 28 et 30 % (ils nous mettent les panneaux sur le bord des fois qu’on croie que ce soit plat) pour bien finir cette course de fêlé. Mais le fondeur est fêlé, c’est bien connu!
Vous pouvez suivre le récit de Jean-Marc Gaillard après chaque journée icihttp://www.ledauphine.com/skichrono/2013/12/28/le-tour-de-ski-de-jean-marc-gaillard

28 décembre

Alors autant Anna Fenninger qui remporte pour la troisième année de suite une coupe du monde d’alpin un 28 décembre, tout le monde en parle, autant Ivan Perillat qui fête ses 28 ans le 28 décembre en prenant la 28e, euh non la 11e place du prologue du Tour de Ski, ça personne en parle ! Et ben moi, j’en parle parce que c’est sa meilleure perf alors joyeux anniversaire l’ami !

Insolite

Comme je suis à Lenzerheide, il est bon de rappeler à la mémoire collective qu’il y a 30 ans, Guillemette Couttet, la femme d’un technicien de notre équipe, remportait ici même une coupe du monde de surf ! Là, ça cause !

Gourmand

Noël est pourtant passé mais certains continuent de faire des excès en chocolat, n’est ce pas Adrien Théaux, 4e à Bormio!

Phrase de la semaine

Le sport de haut niveau permet aux enfants de devenir des adultes et aux adultes de rester des enfants (Signé Thibault Fauconnet, oui oui ça peut surprendre tant de maturité pour lui qui nous avait habitué à plus… terre à terre disons !)

À l’année prochaine !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.