Le rendez-vous de Robin #219

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,
RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humeur et l’humour de Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info

 

En hausse à Davos

Quelqu’un a dit ‘’pourquoi emprunter le chemin le plus court quand on peut emprunter le plus beau?’’…
Si je ne peux pas encore affirmer que j’emprunte le chemin le plus beau, je peux par contre vous assurer que je n’emprunte pas le plus court!!
Ma reprise en coupe du monde hier à Davos me laisse deux sentiments, l’un positif, l’autre moins..

Positif parce que :
– 35e c’est quasi la même place qu’il y a 3 semaines en Finlande, sauf que bon, là c’était en coupe du monde !
– J’ai su faire abstraction de mon dernier mois très compliqué en partant avec un état d’esprit conquérant pour jouer devant, parce que jouer petit bras ne m’apportera plus rien aujourd’hui. Et ça c’est déjà une victoire pour moi.
– J’avais un dossard dont je rêvais depuis longtemps!
– J’ai battu une vieille connaissance biélorusse… les connaisseurs apprécieront!
– J’ai retrouvé le tempo pour jouer aux avant-postes en coupe du monde, ce qui n’était plus le cas depuis 1 an; il me manque juste encore quelques kilomètres de course pour le tenir.
– Notre Momo gagne la course, donc notre entraînement finira par porter ses fruits.

Un peu moins parce que :
– C’est ce même Maurice dont j’ai essayé de suivre l’allure indécente qui m’a fait exploser..
– Je suis tombé connement, perdant du temps, de l’énergie et l’aspiration du norvégien devant moi ! Est ce que mon dossard 69 m’avait mis un peu trop la tête à l’envers?
– Je pensais revisiter Toblach cette semaine, ce sera en fait l’Autriche… en coupe d’Europe!

Ce n’est pas la première fois que ma carrière emprunte un chemin plus compliqué que prévu ou espéré, mais ce n’est pas aujourd’hui que j’abandonnerai et une nouvelle fois je vais me battre autant qu’il le faudra pour me sortir de cette situation.

 

Jean Vs Johnny

En 24 heures, deux grandes personnalités françaises se sont éteintes, suscitant une grande émotion à travers le pays. L’écrivain Jean D’Ormesson d’abord, suivi de notre Johnny national, éclipsant malheureusement un peu le premier.
Et c’est là que, stratégiquement, Jean D’Ormesson n’a pas été parfait… même s’il valait tout de même mieux 24h avant que 24h après certes !

 

Zap sport express

– Pour leur retour en coupe du monde, les fondeuses l’ont pas joué à moitié, avec 4 filles dans les points! Dès qu’elles s’éloignent de la maison loin de leurs marmots qui les empêchent de dormir, les résultats semblent s’améliorer!
– Pas de tiercé gagnant ce samedi sur le sprint de Davos, mais 3 poneys entre la 5e et la 8e place.. ça va claquer à Vincennes en janvier ça!
– Entre les conditions dantesques de Val d’Isère en alpin, l’annulation du skicross à Val Tho et de l’alpin à saint Moritz, et le quasi ski hors piste sur la ligne d’arrivée du biathlon à Hochfilzen, je me dis qu’on avait juste oublié à quoi ressemblait un hiver normal depuis quelques années!

 

L’info très insolite du jour

‘’10 secondes, c’est la durée moyenne d’un accouplement de chimpanzés..’’
Voilà une info qui remonte toujours un peu le moral !

À lundi prochain!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.