Le rendez-vous de Robin #35

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Robin Duvillard est membre de l’équipe de France de ski et médaillé olympique avec le relais. Chaque lundi, il vous donne rendez-vous sur nordicmag.info et sur sa page Facebook.

 

Même si certains testent encore du matos, ou que d’autres vont arrondir leurs fins de mois sur des courses en Russie, la saison de ski est terminée pour tous les Français, allégeant d’une pierre deux coups le menu de mon RDV, et mon temps passé à l’écrire ! Je vais enfin pouvoir profiter d’un ”lundi au soleil”…

Au menu cette semaine, pas de résultats, pas de freeks, pas de chocolat (Ah si…), mais deux découvertes majeures pour la compréhension du sport et de certaines spécificités !

1re découverte

Je crois que je viens de découvrir “enfin” pourquoi le fondeur s’entraîne toute l’année et ne coupe jamais trop de jours consécutifs ; après seulement 6 jours sans sport, j’ai joué un match de hockey ce samedi à Courchevel (en compagnie de plusieurs autres skieurs au profit de l’association CAMI Savoie), et j’ai vite compris à quel point c’est dur le sport quand on ne s’entraîne plus… Je n’ai jamais été aussi près de vomir en sport (et avant toute remarque désobligeante : mes excès alimentaires de cette semaine n’y sont pour rien) et j’ai plus de courbats qu’après le 50km des Jeux ! Rappel à moi-même : continuer le sport… ou arrêter complètement !

2e découverte

Autant le hockey je connaissais, pour l’avoir pratiqué plus jeune, autant le Skeleton et le Bobsleigh m’étaient plutôt inconnus dans la pratique… ce n’est plus le cas depuis hier, où j’ai eu, avec d’autres skieurs, la chance de pouvoir découvrir les deux, grâce à l’aimable invitation du Club de Bobsleigh Luge Skeleton La Plagne – CBLS ! Ça décoiffe fort, ces mecs sont des grands malades, mais c’est juste bien mieux que Disneyland !
Mais là, j’ai surtout découvert pourquoi les bobeurs étaient “gros” ! L’histoire nous dit que c’est pour pousser plus fort ou gagner du poids pour descendre plus vite… mais non, la réalité est toute autre : c’est juste pour être bien calés dans leur bob et ne pas se faire ballotter fortement contre les bords et pour ne pas perdre 3 cm de taille à cause du tassement de la colonne vertébrale que chaque descente occasionne… Triste vérité, hein ?! Heureusement pour moi… j’avais bien mangé toute la semaine !

Aujourd’hui donc, une partie de moi, la spirituelle, dit un grand merci à Julien Lizeroux, qui m’a permis de faire un week-end sports de glace inoubliable, et l’autre partie, la corporelle, le déteste tout simplement…!

 

Down and Up

Si tu es plutôt ”alpin” mais que tu as aussi un peu la caisse ou que tu es plutôt fondeur et que tu sais aussi tailler quelques courbes, alors cet événement est fait pour toi! Le ”Down and Up” de Chamrousse ce dimanche 13 avril combine un slalom géant le matin et une course de ski de fond l’après-midi ! À tester, c’est excellent!
PS : pour ceux qui ne cumulent qu’une seule des qualités citées (voire aucune), cet événement est aussi fait pour vous, cela vous prendra juste (beaucoup) plus de temps…
Plus d’infos : ICI.

Voilà, finalement, ça m’a quand même pris du temps… Merde, Cloclo avait raison : ”le lundi au soleil c’est une chose que je n’aurai jamais…”

À lundi prochain!

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.