Le rendez-vous de Robin #38

Robin Duvillard est membre de l’équipe de France de ski et médaillé olympique avec le relais. Chaque lundi, il vous donne rendez-vous sur nordicmag.info et sur sa page Facebook.

 

À la différence de moi, mon RDV est un peu à la diète en ce moment… Pas évident de remplir la feuille quand tous les skieurs sont en vacances. Heureusement, Internet c’est comme les placards, on trouve toujours quelque chose à se mettre sous la dent !
Au menu d’aujourd’hui : dopage, dessous de résultats, distinction et fantômes !

 

Dopage

Je préfère tout de suite ne pas faire de faux espoirs à certains d’entre vous en lisant ce sous-titre : le xénon demeure indécelable pour le moment et il n’y a toujours pas eu d’échantillons olympiques positifs en ski de fond. Tout de suite, ça devient moins palpitant. Navré !
Non, c’est moi qui vais me mettre aux corticoïdes cet après-midi ! Et oui, j’ai le droit à ma petite infiltration dans le genou pour soigner le fameux syndrome de la bandelette ilio-tibiale, (dit ”de l’essuie-glace” pour les intimes) que l’on m’a détecté à l’IRM la semaine passée. Amis Sundby, Legkov et autres Cologna : faites attention…!

 

Dessous de résultats

Et en parlant de ces quelque sportifs quelque peu renommés, samedi avait lieu en Norvège la toute dernière course de fond de l’hiver, la Skarverennet, 34 km sur les magnifiques plateau de Geilo, avec 12 000 personnes au départ (quand même), dont beaucoup de stars de l’hiver passé. Mais pour certains c’était la dernière course AVANT les vacances, alors que pour d’autres c’était la première APRES les vacances, différence majeure expliquant mieux pourquoi il faut chercher Marit Bjoergen à près de 8 mn de la gagnante, ou Dario Cologna à près de 6 mn du vainqueur. Moi, vu ma VO2 de poulpe anémié en ce moment, j’ose même pas imaginer à combien de minutes j’aurai fini !

 

Distinction

Visiblement trop ému pour en parler à ce moment-là, j’ai omis de mentionner dans mon précédent numéro que j’avais été fait, avec mes autres collègues médaillés olympiques, chevalier de l’ordre national du mérite ! J’avoue être touché par cette distinction, mais je le suis encore plus de l’avoir appris par un journaliste radio l’ayant lu sur internet. Pas de déplacement sur Paris donc, ni de courrier reçu, deux choses à forte empreinte carbone. Ah ben alors si c’est pour un monde meilleur, là je comprends mieux  !

 

Fantômes

Il a beaucoup été question de ”fantôme” cette semaine. Trois exemples:
Une vidéo dans un stade de foot en colombie où un possible fantôme traverse les tribunes… fantôme ou pas, il devrait se mettre à la course à pied !

-Un reportage photo sur le site de Sochi qui ressemblerait aujourd’hui à une ville fantôme. Il faudrait qu’ils viennent jeter un œil en station en France au mois de mai… ça les rassurerait peut-être !
– Mais photos ou vidéos, on peut les faire mentir. Alors croyez-moi, le seul vrai fantôme du moment demeure bel et bien l’entraîneur du groupe A en ski de fond !

À lundi prochain !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.