Le rendez-vous de Robin #54

Robin Duvillard est membre de l’équipe de France de ski, médaillé olympique avec le relais. Chaque lundi, il vous donne rendez-vous sur nordicmag.info et sur sa page Facebook.

 

Après un mois passé sous la célèbre canicule aoûtienne française, je reprends dès aujourd’hui la route avec toute l’équipe ; direction Oberhof, pour enfin retrouver la fraîcheur et l’humidité qui nous ont tant fait défaut ces dernières semaines.. Ce sera surtout notre reprise sur skis dans le fameux ski-tunnel, après une saison estivale sans toucher la neige.

Et comme je sais que pour la plupart vous n’y êtes jamais allés, je vais vous familiariser avec les lieux, en vous donnant les 10 indices attestant de votre présence à Oberhof, au cas où vos penchants touristiques évoluent dans une direction peu commune et que vous décidiez d’y séjourner.

 

tu sais que tu es à Oberhof quand…

  • tu as fait 905km depuis Albertville, et qu’à 8km de l’arrivée, tu n’a gagné en altitude depuis ton départ, que l’équivalent du record du monde du triple saut..et que tu commences raisonnablement à douter qu’il y ait une station de sport d’hiver au lieu-dit Oberhof ;
  • tu peux faire du ski-roues et du ski dans la même journée l’été ;
  • tu peux également faire du ski et du ski-roue dans la même journée l’hiver ;
  • des fans t’attendent à ton hôtel pour te faire signer des autographes sur des photos de toi que tu n’as jamais vues ;
  • tu peux t’entraîner sur 2 pistes de rollerski et 4 pas de tir différents ;
  • tu peux, grâce au tunnel, croiser la même personne 92 fois dans une seule séance de ski ;
  • l’absence de relief extérieur à la colline où tu te situes fait que tu te perds à chacun de tes footings ;
  • tu as 30 000 spectateurs avec une bière et une saucisse à la main pour assister aux coupes du monde de biathlon (pour le fond c’est tout pareil, sauf pour le nombre où il faut diviser par dix) ;
  • le club des sports local aurait pu être classé dans les 5 premières nations du classement des médailles lors des JO d’hiver des années 80 ;
  • aucune de toutes les cartes postales montrant une compétition de fond ou de biathlon ne date d’après 2004 (date à laquelle les photographes purent visiblement assister à la dernière compétition sans brouillard !)

 

Al’Aix Ski Invitational

Bon, assez parlé d’Oberhof. Ce weekend avait lieu un événement crée par Alexis Bœuf, Louis Deschamps et Yann Guigonnet, à Aix-les-Bains, le Al’Aix Ski Invitational. Et malgré le nom, ce n’était pas un contest de freestyle jumelé à un concert de reggae, mais bien une course de rollerski! (remportée au passage par 2 collègues du Team Grenoble Isère Nordique, Julia Devaux et Cyril Gaillard) Bonne idée, accompagnée d’un joli succès populaire visiblement, en attendant encore mieux l’an prochain ?

 

Tour d’horizon de l’actu sportive

  • Non, le match de tennis d’aujourd’hui entre Cilic et Nishikori n’est pas le premier tour d’un master 250 post grand chelem, mais bien la finale de l’US Open.. Et oui, 9 ans que l’on avait pas eu une finale sans un membre du Big Four actuel!
  • Non, vous ne souffrez pas d’Alzheimer… c’est vrai qu’avec l’énième doublé de Mercedes en F1, on se demande parfois si on ne vit pas chaque week-end un éternel recommencement..
  • C’est officiel, France TV vient de signer un partenariat avec la LFP (ligue de football professionnel pour ceux qui ont soif de connaissance indispensable) et le nouveau feuilleton ”Luzenac en D2” devrait remplacer très prochainement ”Plus belle la vie”, au moins pour un an.

Nouvelle recrue

Un nouveau soldat vient grossir les rangs de notre ”Armée de champions – Equipe militaire HN”, en la personne du skicrosseur Bastien Midol. C’est une bonne chose pour notre équipe d’y intégrer une nouvelle discipline, alors soit le bienvenue ”pelouse’ Midol! (terme militaire désignant un soldat sans grade… je précise on sait jamais)

L’info Insolite du Jour

Pour vous mesdames: ”certains parfums contiennent du vomi de baleine.” en effet, les régurgitations des baleines s’appellent l’ambre gris. Au départ, il sent très mauvais, mais au fil des années passées dans au fond de la mer et sur le sable des plages au soleil, il dégage un arôme doux et rare, utilisé en parfumerie.

À lundi prochain !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.