Le rendez-vous de Robin #84

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Retrouvez chaque lundi l’humeur et l’humour de Robin Duvillard, médaillé olympique et mondial de ski de fond. 

 

Pas évident de laisser tomber la chasse aux oeufs de Pâques un moment pour écrire et poster ma news, mais pour vous (et aussi pour m’éviter de devenir obèse), je fais l’effort !

 

Weekichiffres

Voici en quelques chiffres l’étendue des dégâts de ma première semaine de “traversée du dessert” (Tous sont exacts et comptés). On note une légère différence avec ceux de la semaine passée !
– 11 viennoiseries
– 4h17 de sport
– 12 desserts
– 1 course de 5 km à ski de fond
– 6 burgers et 134 frites
– 1 match de hockey perdu
– 1 pizza
– 1 match de tennis gagné
– 1 raclette sans patates
– 1 tentative d’entraînement ski de fond avortée
– 33 chocolats
– 2 fruits
– 1,9 kg et 1,2% de gras en plus
– aucun vomi ni indigestion
J’ai l’impression qu’à ce rythme là je vais pas mettre longtemps à rattraper les 188 jours du “désert du dessert”.

 

Obligation de grossir

Mais ne croyez pas que j’ai cherché à grossir pour le plaisir, ce n’est pas du tout mon genre… Non non, il y avait surtout, vendredi à Megève, le traditionnel match de hockey sur glace qui regroupe des hockeyeurs et des skieurs des équipes de France pour soutenir l’action de la CAMI Savoie (qui propose aux malades du cancer d’améliorer les bénéfices de leur thérapie par le sport).

Vous comprenez donc qu’au milieu de tous ces alpins et hockeyeurs, il me fallait gagner quelques kilos et quelques centimètres de tour de cuisse. Et comme la muscu n’a pas marché assez rapidement, je me suis rabattu sur la nourriture, plus efficace visiblement !
C’était quand même bien bon de retrouver mes premiers amours (le hockey hein, pas les alpins..) et j’ai déjà hâte d’être l’an prochain pour rejouer !

 

Une der pour la route

Je ne sais plus trop si c’est par plaisir, par motivation, ou pour faire une 4e course de classique cette saison, ou simplement pour maigrir un peu, mais j’ai finalement prolongé la saison d’une semaine, avec un relais club à l’Alpe d’Huez. Et tout comme Martin Fourcade qui semble fatigué mentalement puisqu’il a failli oublier d’aller sur l’anneau de pénalité à sa course d’exhibition en Russie, il est visiblement temps aussi pour moi d’arrêter la saison puisque le club de Villard s’est fait battre par Méaudre.

 

L’info insolite du jour

“Le syndrome des larmes de crocodile (ou syndrome de Beaubourg) est une maladie rare qui, à chaque fois que vous mangez, vous fait pleurer à grosses larmes”.
Si j’avais encore des doutes jusqu’à la semaine passée, j’ai tellement mangé cette semaine que je suis cette fois bien sûr de ne pas en souffrir ! Ouf !

À lundi prochain !

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.