Le rendez-vous de Robin Duvillard #255

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humour et l’humeur de skieur du fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

 

10 erreurs à ne pas commettre en stage avec l’Équipe de France de ski de fond

Après plusieurs mois sans les cotoyer en stage, j’en avais presque oublié certains petits détails de notre vie de groupe et de ce qu’il peut en coûter de ne pas le savoir :

  • Ne pas essayer de sortir APRÈS Jean-Marc Gaillard du tunnel d’Oberhof… certains en sont morts d’épuisement d’avoir essayé de skier aussi longtemps que lui !
  • Ne jamais tenter de manger autant que Lucas Chanavat après une longue et dure séance… certains en sont morts d’étouffement!
  • Ne jamais essayer de suivre le rythme de sommeil de Maurice Manificat si vous logez dans sa chambre… certains en ont choppé des troubles du sommeil irrémédiables!
  • Ne jamais arriver trop en retard à table… certains en sont morts de faim!
  • Ne jamais s’arrêter à contre-temps pour boire pendant une séance en groupe… c’est un coup à ne jamais revoir vos collègues ou devoir mettre votre vie pour les rattraper !
  • Ne jamais espérer commencer une séance avant moi.. ou alors il vous faudra une organisation sans failles qui peut vous causer une importante fatigue nerveuse !
  • Ne jamais tenter un débat avec Jean Tiberghien au risque de perdre toute votre patience, votre salive et votre empathie humaine !
  • Ne jamais penser qu’une séance avec notre kiné Julien va vous détendre et vous faire grand bien… (enfin pas sur le coup disons) à moins d’être masochiste complet !
  • Ne jamais croire qu’il restera du dessert au buffet quand vous aurez fini votre plat principal.. certains de ces optimistes ont beaucoup maigri !
  • Ne jamais être absent tout simplement… à moins d’aimer avoir les oreilles qui sifflent très fort !

 

Retour à la compétition

Soyons francs, mes errances sur le trail ne peuvent pas compter décemment comme compétitions au sens strict. Il m’a donc fallu attendre ce samedi dernier pour regoûter à la compétition estivale du fondeur. Nous avons filé directement en Italie depuis le tunnel d’Oberhof pour une course de ski-roues en côte face à une bonne concurrence. Un bon test de reprise en somme! Et voici mes quelques impressions:

– C’est quand même sacrément dur nos compétitions… mais ça m’avait sacrément manqué aussi!!
– Prendre 29 degrés d’amplitude thermique entre le tunnel et l’Italie donne très chaud et très soif dans une course!
– Casser une pointe au départ n’est pas et ne sera jamais une solution bénéfique. To remember..
– Être récompensé à la remise des prix est toujours gratifiant.. mais faire 11e quand les 10 premiers sont primés permet néanmoins de partir 1 grosse heure plus tôt.. non négligeable quand il y a 6h30 de route et que la course était en fin d’après-midi !! #experience
– Mais au final, quand tu galères 1h pour réussir à démarrer ta voiture, tu te dis qu’une remise des prix c’était pas si mal au fond!

 

L’info très insolite du jour

Vu qu’on était en Italie ce week-end, il m’a semblé que c’était le moment de sortir cette info…
“’70% des Italiens emploient des mots obscènes pendant l’amour.”

À lundi prochain!


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.