Le rendez-vous de Robin Duvillard #290

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humour et l’humeur du skieur de fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

 

Notre stage Commando en 5 infos

Un stage militaire est toujours riche en émotions et en petits événements insolites, alors voici les 5 choses que je retiendrai de ces 3 jours d’immersion au fort de Penthièvre avec le 3e régiment d’infanterie de marine:

 

– Le mec qui active au quotidien la météo bretonne fonctionne un peu comme moi qui prépare un sac d’habits pour un simple week-end, tu prends tout ce qui existe, en plusieurs exemplaires, et tu te dis que ça ira bien!

équipe de france militaire de ski

 

– Nager dans de l’eau à 16,5 degrés est un kiff propre à un pourcentage réduit de la population, nager dans de l’eau à 16,5 en treillis complet encore moins, nager dans de l’eau à 16,5 en treillis et avec un famas encore encore moins. Le pourcentage de gens qui ont kiffé ça dans notre groupe s’est avéré également relativement réduit…

 

Les rations de combat sont toujours un moment spécial dans la vie d’un militaire. Si pour ceux qui en mangent souvent ça peut devenir lassant, pour nous c’était l’occasion de lancer de grandes opérations de troc! Un sachet de biscuits contre des sardines, du pâté de sanglier contre une conserve de fromage fondu, une autruche aux cranberries contre un petit salé aux lentilles, ou une barre chocolatée contre une pâte de fruits, il faut être très très stratégique pour sublimer ses repas!

 


– Tu préfères « dormir en treillis avec ton famas en sachant que tu seras réveillé en pleine nuit pour une mission mais sans en connaître l’heure OU ne pas dormir tout court? »

 

– Il y a des gens qui ne payent pas forcément de mine. C’est parfois le cas de certains instructeurs de combat… et se tromper de personne en provoquant une bagarre avec lui peut revenir à boire un grand bol cul-sec de sauce pimentée en croyant que c’est du jus de tomate : ça surprend et après tu pleures!

 

Mes souvenirs insolites de carrière #12

9 Mars 2018. Oslo.
Les veilles de courses sont toujours des moments routiniers, faits de rituels plus ou moins précis et où l’on essaye de bien penser à tout pour éviter les imprévus.. les veilles de voyage sont aussi des moments routiniers où faire son sac tient une place à part.

98% du temps, la veille de partir en voyage pour les courses, je préfère rester chez moi, manger tranquille et aller me coucher tôt. Mais cette fois là j’ai invité deux amis, Clément Arnault et Louis Schwartz à venir manger le soir.
Grosse erreur dont je ne me rendrai compte qu’une fois à Oslo.

En effet, en débarquant à l’hôtel le lendemain, je découvre en ouvrant mon sac un dossard de la Foulée Blanche qui n’a rien à faire là. Je me dis qu’il a du tomber dans mon sac par inadvertance. Sauf qu’un peu plus tard je découvre le truc qui dissipe mes derniers doutes…: un potiron!!

Là je comprends que mes deux boulets que j’ai invité chez moi la veille ont profité de mon inattention pour remplir mon sac de voyage qui était ouvert dans mon salon. Et comme ce sont des gens qui aiment pousser le bouchon toujours plus loin, je retrouve également au fur et à mesure un tournevis, des fléchettes, et un mètre enrouleur!! Bref, je n’arrive toujours pas complètement à me dire si mes potes sont des enfoirés ou s’ils voulaient simplement que je ne manque de rien sur mon week-end norvégien… mais j’ai quand même une idée !!

 

L’info très insolite du jour

‘’En moyenne, une personne pète 14 fois par jour’’.
Après une ration de combat ça peut être plus..

À lundi prochain!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.