Le rendez-vous de Robin Duvillard #323

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humour et l’humeur du skieur de fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

Foulée Blanche, Fout les Boules

On le sentait venir, mais ma nature optimiste se voyait tout de même enfiler le dossard dimanche prochain pour ma course de coeur. Hélas, Dame Nature nous a offert un bel ascenseur émotionnel dont elle a le secret… chutes de neige le vendredi juste pour y croire, mais arrêt terriblement frustrant après seulement quelques petites heures, pour une dizaine de centimètres magnifiques mais malheureusement insuffisants pour infléchir la décision d’annuler le 42km de la Foulée Blanche..!
La referai-je un jour…? Sûrement oui, mais avec l’ambition réaliste de la gagner…rien n’est moins sûr!
Mais, consolation, ce sera l’occasion de goûter à la seule course de la Foulée blanche à laquelle je n’ai pas encore participé, le 25km classique!! Et même si je vois déjà poindre le grand classique du classiqueur qui m’attend après la course: la pulvérisation du fameux trio triceps-adducteurs-poumons.. mais bizarrement, j’ai hâte d’y être !!

 

Martin Baer

Certes, Martin m’a, comme nous tous j’imagine, ‘’parfois’’ impressionné dans sa carrière.. mais bon, étants assez proches, je ne trouvais pas non plus matière à l’ériger en statue.. faut pas pousser tout de même!!

Mais, tout a changé depuis que samedi il a réalisé ce que tout fan inconditionnel (dont je suis, vous l’avez compris) du film ‘’Asterix et Obelix: mission Cléopâtre’’ a rêvé de faire un jour.. réciter le cultissime monologue d’Édouard Baer au complet, en direct à la TV.. Et là OUI, je dis enfin BRAVO Martin. Tu m’as vendu du rêve Otis!

Icare, I care or i don’t care?

Depuis sa sortie sur Netflix, je m’étais, sous les conseils de mes coéquipiers de groupe qui savaient que cela ferait remonter trop de frustration par rapport à Sochi, toujours refusé à regarder le documentaire ICARE, sur le scandale de dopage qui a touché (touche?) la Russie pendant de longues années.

Mais je me suis dit qu’il était temps, maintenant que j’ai pris du recul sur tout ça.. même si je n’ai pas appris grand chose que je ne savais déjà, j’ai tout de même ressenti un certain malaise, et je pense que beaucoup d’athlètes l’ont ressenti de la même manière en regardant ces images… Allez, je préfère regarder devant maintenant, et puis, pour me venger, j’irai me défoncer une bonne poutine au Québec dans quelques semaines!!

 

Direz, Direct

Si la poursuite de la fête du bleu était attendue à Ruhpolding, voire à Wengen, autant dire que Sestrieres n’était pas dans le programme initial. Pourtant la jeune Clara Direz a créé la surprise en remportant sa première victoire en coupe du monde sur un géant parallèle, avant même d’avoir goûté aux joies du podium! Comme un certain Cyprien Sarrazin il y a quelques années. Respect me Direz-vous!

 

Bocuse

Si je viens de récupérer le point qui me manquait sur mon permis, je viens aussi de perdre une étoile sur le bon cadeau que j’avais pour le restaurant Paul Bocuse, rétrogradé de 3 à 2 étoiles sur le guide Michelin. Je crois que j’aurais préféré rester à 11 points…

 

L’info très insolite du jour

‘’Le saucisson d’âne est une spécialité corse aujourd’hui bien réelle, mais mis en vente à la demande des touristes (c’est un produit importé). Il n’existait pas avant que Goscinny et Uderzo ne l’évoquent dans l’album “Astérix en Corse” en 1973’’
Qui s’est déjà fait prendre pour un âne du coup?

À lundi prochain!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.