Le rendez-vous (spécial) de Robin #194

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humeur et l’humour de Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info

 

 

Touche pas à ma route

 

J’aurais pu parler du fait que placer des élections législatives un dimanche, par beau temps de surcroît, et qui plus est jour du final du Dauphiné Libéré et de la Décima de Rafa à Roland Garros était peu judicieux pour obtenir un taux de participation conséquent… mais bon, il y a plus grave aujourd’hui:

La rubrique faits divers se remplissant ces derniers temps trop à mon goût des accidents de cyclistes ou de rollerskieurs, ce rdv sera orienté à 100% pour tenter de réconcilier conducteurs et usagers sportifs de la route, en essayant de comprendre cette situation quelque peu frictionnelle en 3 points:

  1. La souffrance originelle

Sachant qu’il n’y a pas de coupables mais que des gens qui souffrent, voyons de quoi chacun pourrait souffrir:

Le skieur à roulettes:
– Souffre de Troubles du Comportement, puisque comme le lui rappellent de nombreux conducteurs “hé t’es con, c’est en hiver le ski!!”
– Souffre de reconnaissance, d’être considéré aussi peu qu’un piquet de slalom qu’il faut venir frôler voire taper pour gagner du temps…
– Souffre tout court sous la difficulté de l’effort, mais bon ça, personne ne l’a forcé donc ce n’est pas recevable ici!
Le conducteur intolérant :
– Souffre sûrement de traumatismes de jeunesse d’avoir sûrement été humilié en sport par sa jeune soeur et voue depuis une haine aux sportifs.
– Souffre de jalousie puisque lui, en bon citoyen qui travaille dur et paye ses impôts, utilise la route pour travailler pendant que d’autres font les clowns dessus et ralentissent tout le monde.

  1. Les comportements:

C’est là que tout se complique et que les mauvaises interprétations naissent :

– le Klaxon: un skieur à roulettes a vite tendance à prendre un coup de klaxon long et nerveux à 2 m derrière lui pour une agression sonore alors que le conducteur y a juste vu un encouragement appuyé face à la dureté de l’effort!
– Le frôlement: un rollerskieur voit le frôlement d’une voiture comme une menace masquée, quand le conducteur cherche seulement à s’approcher le plus près possible pour admirer l’athlète!
– Les gestes manuels: un conducteur s’imagine trop souvent un majeur pointé dans sa direction quand le rollerskieur cherchait juste à faire un signe amical mais qu’il ne pouvait pas lâcher tous les doigts sous peine de voir son bâton tomber par terre..
– Les insultes: l’un comme l’autre seront gênés par le vent dû à la vitesse qui leur fera prendre un ” Salut, tu vas bien?” Pour un “sale trou du cul, tu sers à rien”.. ça se joue à peu hein?!

Bon par contre pour ce qui est de renverser un mec ou de s’arrêter pour lui mettre un coup de boule, là j’ai plus d’excuse! Mais bon, je me demande si le mec mets un coup de boule à la clôture électrique après y avoir pris le jus en passant trop près d’elle? Ou si on renverse un cheval parce qu’il “emmerde” tout le monde sur la route? Ou si on pousse dans le bas côté un camping-car qui roule à 30 km/h en mode “rien à faire jsui en vacances” avec une queue de 46 voitures qui klaxonnent derrière lui! (Bon là on pourrait je vous l’accorde!!!)

  1. La solution

 

Mais alors comment sortir de cette situation conflictuelle? J’avais pensé à un truc du genre “champ de bataille” ou “shi-fu-mi géant” mais ça se vaut avec la politique, y en aura toujours un pour se faire avoir, alors autant être juste tous un peu moins con… à nous de nous ranger un peu plus et vous à patienter quelques secondes de plus sans vous énerver! Deal?
Mais hélas, à la fin c’est souvent les cons qui l’emportent. Question de surnombre!

 

 

L’info insolite du jour

 

“Le premier train roulait à une vitesse de 8 km/h.” Et lui là, personne l’insultait parce qu’il se traînait ???

 

À lundi prochain !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.