Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Andrew Young, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Andrew Young (GBR) - Thibaut/NordicFocus

Ski de fond

Le ski de fond britannique toujours dans le flou

Malgré l’annonce par UK Sport d’une aide de plus de 7 millions de livres sterling accordées à GB Snowsport, les fondeurs britanniques ne savent toujours pas si une partie leur sera versée.

Ski de fond : les Britanniques s’en savent toujours pas plus

Ce lundi, avec quelques jours de retard, UK Sport, l’organisme finançant le sport olympique britannique grâce à l’argent tiré, notamment, de la loterie nationale, a dévoilé la liste des fédérations hivernales aidées pour la prochaine olympiade menant aux Jeux de Milan/Cortina 2026. Au total, ce sont 24,18 millions de livres sterling qui sont investies, dont 7,2 pour GB Snowsport.

Il s’agit de la fédération gérant le ski de fond, en grand danger depuis des semaines à cause de résultats jugés décevants en février dernier à Pékin (Chine). Mais, malgré cette annonce, les fondeurs britanniques James Clugnet, Andrew Young et Andrew Musgrave ne savent toujours pas si une partie de cette somme va leur revenir. « Ils nous laissent dans le flou », explique effectivement le premier cité à Nordic Magazine. Une réunion est prévue à ce sujet dans les prochaines heures.

Jusque-là, l’inquiétude est donc toujours de mise pour le ski de fond grand-breton qui, rappelons-le, est dépendant de cette aide de UK Sport pour parvenir à boucler son budget pour les prochaines saisons d’entraînement et de coupe du monde.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Ce sont pas moins de trente-trois biathlètes étrangers qui participeront, dans deux semaines, au Summer Tour d'Arçon (Doubs). Nordic Magazine vous révèle leurs noms.

Ski nordique

10:34. Il y a quelques heures, l’Allemand Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), a donné une longue interview au média italien Corriere...

Ski de fond

Pour plus d'équité, la FIS vient de faire évoluer le règlement du sprint par équipes. Explications.

Ski de fond

A 36 ans, Maurice Manificat, laissé tranquille par les blessures, sort d'un été parfait. Il raconte à Nordic Magazine.

Ski de fond

Le Tchèque Michal Lamplot devient directeur de course du ski de fond à la FIS en lui est place de Pierre Mignerey.

Ski de fond

11:55. Ce vendredi matin, la Ski Classics a annoncé dans un communiqué de presse la prolongation de la suspension des athlètes, équipes et officiels...

Ski de fond

Quelques jours après la fin de leur stage itinérant dans le Massif central, Hugo Lapalus et Maurice Manificat reviennent sur cette jolie expérience pour...

Ski nordique

Face à la présence d'officiels russes et biélorusses aux réunions automnales de la FIS, la Norvège a fait le choix de boycotter l'événement.