Le ski de fond en déclin en Norvège

Holmekollen

SKI DE FOND – La Norvège est-elle encore le royaume du ski de fond ? Les succès de Therese Johaug, Johannes Hoesflot Klæbo ou encore Johannes Thingnes Boe ne semblent plus faire rêver les jeunes du royaume scandinave. C’est en tout cas ce que révèle une enquête de la NRK.

 

 

Le ski de fond fortement concurrencé

Le titre de l’article est volontiers provocateur. Le sujet est néanmoins sérieux. Selon la chaîne de télévision publique NRK, le ski de fond serait en perte de vitesse en Norvège. De 2011 à nos jours, plus de 30 % des garçons âgés de six à treize ans ont rangé les skis pour d’autres sports. Concrètement, il y avait 56 995 licenciés lors des Mondiaux d’Oslo, il n’y en a plus de 39 678 aujourd’hui.

Dans ces conditions, le ski de fond va-t-il rester le sport national au royaume du roi Harald V ?

En y regardant de plus près, c’est bien cette discipline qui connaît une perte d’intérêt. Le biathlon de Johannes Thingnes Boe et Tiril Eckhof résiste mieux. Il n’en est pas moins, lui aussi, en retrait : 9 167 pratiquants en 2011, 7 874 il y a deux ans. En 2015, ils étaient 10 151. Cette diminution concerne surtout les plus de 14 ans.

« Nous connaissons ces chiffres depuis un certain temps et les prenons très au sérieux. Nous constatons que la baisse la plus importante se situe ches jeunes. Nous essayons de mettre en place des mesures pour voir si nous pouvons inverser cette tendance négative », a commenté Torbjoern Skogstad , responsable du ski de fond à l’Association norvégienne de ski.

 

Des hivers sans neige

Selon lui, la région du Telemark et le sud du pays sont principalement touchés. En cause, le réchauffement climatique. La neige est moins présente en hiver. Dans la région de Bergen, 19°C ont été enregistrés dans la semaine entre Noël et le Nouvel An.

On peut tout de même skier. Toujours selon l’enquête de la NRK, 95 % des ski-clubs ont des pistes praticables à moins d’une demi-heure de voiture. Désormais, 79 sites sont dotés d’une piste de ski-roues. Un équipement qui explose en Norvège.

Le ski de fond est malgré tout en forte concurrence avec d’autres sports jugés plus attractifs. C’est le cas du football, du handball et de la gymnastique qui a multiplié par deux ses troupes.

 

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.