Le ski de fond mondial soupçonné de dopage

DOPAGE – Selon une enquête publiée dimanche par plusieurs médias internationaux et reprise par Le Monde, 290 skieurs, dont 50 présents en Corée du Sud, présentent des résultats de tests sanguins « suspect ». Des Français et des Suisses seraient concernés.

 

C’est une information relayée dimanche par Le Monde qui va ébranler le ski de fond mondial. Une enquête publiée par le quotidien britannique The Sunday Times affirme qu’« environ un tiers de toutes les médailles […] des Jeux olympiques et des championnats du monde depuis 2001 ont été remportées par des skieurs qui présentent des résultats de tests [sanguins] suspects ».

L’enquête a été menée en partenariat avec les chaînes de télévision suédoise SVT et allemande ARD, ainsi que le site d’informations suisse Republik. Elle repose sur les résultats de plus de 10 000 tests sanguins, provenant de près de 2 000 skieurs de fond sur la période 2001-2010, auxquel ont eu accès les différents médias.

La nationalité la plus représentée est la Russie, avec 51 sportifs. Mais d’autres pays sont cités, dont La France. 18 skieurs tricolores et onze Suisse seraient compromis.

Aucune identité n’est citée.

 

Photo : capture d’écran The Times

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.