Le sourire des Suisses à Engelberg

SAUT – Simon Ammann, Kilian Peier, Gregor Deschwanden et Luca Egloff se sont qualifiés pour le concours d’Engelberg. La bonne humeur était de mise.

 

C’est dans une ambiance cool et souriante que les sauteurs suisses sont venus se présenter face aux médias à Engelberg. Une heure plus tôt, Simon Ammann, Kilian Peier, Gregor Deschwanden et Luca Egloff avaient plutôt bien fait le boulot en se qualifiant pour le premier concours d’Engelberg de samedi. Un résultat réjouissant, même s’il demande évidemment confirmation lors de la compétition de samedi.

Des quatre Suisses, Simon Ammann et Kilian Peier étaient les plus souriants. « Je peux être satisfait de ma progression depuis le début de la saison, relevait le quadruple champion olympique. Si j’excepte le concours de Titisee-Neustadt, je suis allé sans cesse en m’améliorant. Ici à Engelberg, il y avait du vent arrière, mais mon saut était stable. Je peux aborder le concours avec confiance et espérer une place dans les 10. »

 

Killian Peier (SUI).

 

Kilian Peier avait besoin de se rassurer après avoir manqué la qualification lors du concours de Titisee-Neustadt. Sa 20e place de la qualification lui a fait du bien après un début de saison plutôt compliqué. « Peut-être avais-je des attentes un peu trop élevées et ça m’a fait perdre mon calme, relevait-il. En échouant de peu à deux reprises pour entrer dans les points, je me suis retrouvé à me battre plutôt qu’à lâcher prise sur le tremplin. Les deux jours d’entraînement que j’ai passé sur le petit tremplin de Seefeld m’ont fait beaucoup de bien. » Pour le concours de samedi, le Vaudois veut éviter de se mettre trop de pression. «Je vais me focaliser davantage sur la qualité du saut plutôt que sur le résultat.»

Gregor Deschwanden, qui a réussi le meilleur résultat suisse de la saison avec sa septième place en Russie, a moyennement réussi sa qualification, mais l’essentiel était de passer. Luca Egloff, pour sa part, était heureux d’être qualifié même s’il était conscient qu’il avait le potentiel «pour faire beaucoup mieux».

 

Photos : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.