Le spectacle Johannes Klaebo continue

SKI DE FOND – Mais c’est Petter Northug qui est de retour ? Au terme d’une poursuite d’anthologie, Johannes Hoesflot Klaebo, repris à mi-course, s’impose dans un final de feu devant un Martin Sundby ultra revanchard et un très grand Alexander Bolshunov. Maurice Manificat, auteur d’une remontée exceptionnelle, remporte l’épreuve du jour.

 
Quelle course ! Les hommes nous ont proposés une poursuite exceptionnelle dans la nuit tombante de Ruka. Johannes Hoesflot Klaebo part sur un petit rythme et perd du temps sur ses poursuivants dans les premiers kilomètres. Alexander Bolshunov, impressionnant en deuxième position, n’est pas tout de suite rattrapé et grappille des secondes précieuses sur le jeune homme. Derrière, Martin Johnsrud Sundby, avec le visage revanchard, reprend du temps sur tout le monde en s’installant dans le groupe de poursuivants.

 

 

 

On aperçoit Momo (Maurice Manificat) quelques secondes derrière, le visage grimaçant. Attention, ces traits sur le visage de Maurice ne mentent jamais, le Montblanais est dans un grand jour. Il va nous offrir un gros numéro.

Devant, Johannes Hoesflot Klaebo sent qu’il est en train de se faire rattraper. Il lâche prise. Sundby imprime un énorme rythme, l’écrémage commence. Il est le premier à faire la jonction sur Bolshunov. Ces deux hommes travaillent ensemble et rattrapent Johannes Klaebo au 8,6 km. Derrière, un gros groupe de poursuivants emmené par Maurice Manificat est à une dizaine de secondes.

Au 9 km, les groupes n’en font plus qu’un, dix hommes sont en tête de course. Une course tactique commence. Pendant les cinq derniers kilomètres, Johannes Hoesflot Klaebo, digne héritier de Petter Northug se fond dans la masse. À 2 km du terme, Alex Harvey dynamite la course, Martin Sundby répond et prend quelques mètres sur Harvey. Ce diable de Bolshunov, doté d’un moteur exceptionnel, suit quelques mètres derrière. Dans ses skis, Johannes Hoesflot Klaebo et Didrik Toenseth.

Dans la dernière bosse, le Norvégien nous fait « une Northug » : il revient sur Sundby et place son accélération. Au bout de la ligne droite finale, il empoche le Ruka Triple, devant Martin Sundby. Alexander Bolshunov est troisième. Les performances de Klaebo viendraient presque effacer celles de Bolshunov, né le 31 décembre 1996.

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) et Alexander Bolshunov (RUS)

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Alexander Bolshunov (RUS), Evgeniy Belov (RUS), Alexey Chervotkin (RUS), Maurice Manificat (FRA).

Dario Cologna (SUI).

Jean-Marc Gaillard (FRA).

Une course dans la course

Maurice Manificat, très en jambes en skate aujourd’hui, signe le meilleur temps du jour. Après une magnifique remontée il devance au chronomètre, Matti Heikkinen et Hans Christer Holund. Cette première victoire en coupe du monde de l’année est très prometteuse pour la suite de la saison. Le Chamoniard Damien Tarantola prend une belle vingt-troisième place aujourd’hui.

Maurice Manificat (FRA) et Matti Heikkinen (FIN).


 


 

 

 

Le classement final des Français

  • Maurice Manificat (8e)
  • Jean-Marc Gaillard (30e)
  • Damien Tarantola (37e)
  • Alexis Jeannerod (40e)

On retrouvera la coupe du monde hommes dans une semaine à Lillehammer.

Classement final Ruka Triple :

Télécharger (PDF, 321KB)

Classement de l’épreuve du jour : 

Télécharger (PDF, 297KB)

 

Les vidéos de la poursuite

Photos : Nordic-Focus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.