Le team du Conseil général du Jura s’agrandit avec Marie-Caroline Godin

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Capture-d-ecran-2012-10-05-a-07.26.48.png

L’an dernier, le conseil général du Jura avait décidé de soutenir le combiné Sébastien Lacroix et la biathlète Anaïs Bescond. Depuis, les deux sportifs ont porté les couleurs du département sur les circuits nationaux et internationaux. « On poursuit notre démarche de soutien », a déclaré hier soir Christophe Perny, chef de l’exécutif, lors d’une cérémonie à Lons-le-Saunier. L’élu s’est déclaré « satisfait de la façon dont les choses se sont déroulées. » Il a confirmé sa présence jusqu’aux Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, en 2014. Avec humour, il a également encouragé les deux athlètes de haut niveau à faire encore mieux que l’an dernier sur le plan sportif.

Sébastien Lacroix avait gagné une Team Sprint à Seefeld (Autriche) avec Jason Lamy Chappuis, et le public du massif jurassien l’avait plébiscité pour sa prestation dominicale à Chaux-Neuve. « Cet hiver, j’espère bien monter sur le podium en individuel et pas qu’une fois ! », a-t-il déclaré.

De son côté, Anaïs Bescond a également obtenu de beaux résultats en relais, avec une victoire à Kontiolathi (Finlande) et Antholz (Italie). La jeune femme espère, de la même manière, réussir en individuel. Ses deux titres de vice-championne de France obtenus aux Plans d’Hotonnes il y a quinze jours, l’ont rassurée sur sa préparation estivale.

« Je veux qu’il y ait des champions jurassiens qui donnent envie de pratiquer le ski », a indiqué Christophe Perny, en détaillant l’implication du conseil général dans le nordique.

Les deux sportifs ont souligné la qualité de leur relation à la collectivité territoriale : « Ce n’est pas facile de trouver des partenariats comme celui-là », a remercié Anaïs Bescond. Un sponsor public qui leur permet, en outre, d’être les amabassadeurs de leur terre natale : « Je suis né dans le Jura, je vis dans le Jura, j’adore le Jura », a résumé Sébastien Lacroix.

« Un coup de cœur », comme l’a présenté Fernard Fournier, vice-président aux sports, vient agrandir le team. La jeune fondeuse Marie-Caroline Godin, que l’on appelle Marika, sera en effet soutenue à son tour par le conseil général du Jura. A six ans, la Bois d’Amonière participait à sa première compétition, la Transjeune, qu’elle gagnait. Championne de France minime en ski de fond en 2007, également championne de France sprint en ski-roues en 2009-2010, championne de France UNSS en 2010-2011, vainqueur du 15 km des Belles Combes aux Moussières… son palmarès est déjà riche et prometteur. « C’est important de la soutenir », a commenté Christophe Perny, pour qui il s’agit d’un « pari sur l’avenir ».

« Cela ne m’apporte qu’une pression positive », a répondu Marie-Caroline Godin, qui a réalisé trois podiums aux championnats de France de ski-roues à Briançon cet été. De quoi donner confiance pour la saison hivernale qui approche.