Le Team Grenoble Isère Nordique a célébré ses 20 ans

BIATHLON | SKI DE FOND - Cinq recrues intègrent le team Grenoble Isère nordique cette saison, la 21e de l’histoire de ce collectif.
TEAM – Ils étaient quelques-uns il y a vingt ans, ils sont 22 aujourd’hui. En deux décennies, le Team Grenoble Isère Nordique n’a cessé de se développer.

En France, les teams ne sont pas nombreux. Et leur existence n’est jamais un long fleuve tranquille. Aussi, lundi soir, le Team Grenoble Isère Nordique a tenu à célébrer son vingtième anniversaire. Une soirée a été organisée, au Palais des Sports. Elle a donné lieu à une rétrospective qui a permis d’évoquer tous les exploits de ses membres au cours des deux décennies. Citons les récentes médailles mondiales de Marie Dorin-Habert et les exploits olympiques de Robin Duvillard et Jean-Guillaume Béatrix.
D’autres figures historiques ont été honorées, à l’exemple d’Emile Salvi, un acteur du combiné nordique aux Jeux olympiques de Grenoble en 1968, à qui a été remis un dossard dédicacé par Marie Dorin-Habert, Robin Duvillard et Anaïs Chevalier. Lilian Gaillard et Stéphane Poirot ont, eux, rendu hommage à Alain Pilaud et Gilles Grindler qui ont cru au team.
Aux côtés d’Yves Fournier, le président, anciens et actuels athlètes sont montés sur scène et ont tenu à témoigner de leur attachement à la structure iséroise. Celle-ci rassemble aujourd’hui 22 sportifs issus de clubs divers, de Jules Lapierre à Louis Schwartz, en passant par Clément Arnault et Mathieu Legrand. Pour cette nouvelle saison, ils sont trois à avoir rejoint le groupe : les fondeurs Emilie Bulle de l’US Autrans et Yan Bélorgey du SN Oisans, et le biathlète Baptiste Roux du SN Chartreuse. Eux représentent l’avenir.

Lors d’une table ronde, il a d’ailleurs été question de l’après, de ce moment où l’on range les skis pour débuter de nouvelles aventures. « Il ne faut pas attendre la fin de carrière pour penser à sa reconversion professionnelle », a insisté Yves Fournier. Loïs Habert et Robin Duvillard ont alors partagé avec le public leur projet Zecamp à Corrençon-en-Vercors. L’idée est de pouvoir accueillir les sportifs qui fréquentent le site. Avec Marie Dorin-Habert, ils veulent créer une académie sportive dans laquelle il sera question de nutrition, de préparation mentale et physique… et de tout ce qui constitue le cadre de la vie sportive.
L’ouverture est prévue en septembre 2018. L’investissement s’élève à 1,5 million d’euros.
Enfin, la relation sport/entreprise a été évoquée. Jean-Jacques Chabanis du groupe Samse et La Boîte à Outils et Gilles Fournier ont pu expliquer les raisons de leur implication.
Une soirée riche en émotions donc, mais aussi pleine de réflexion.
A l’image du Team Grenoble Isère Nordique, la tête dans les étoiles, mais les pieds bien sur la neige.

 

Photo : Team Grenoble Isère Nordique

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.